Le retour de ces ministres va sauver Macky, son bilan et…sa majorité

demission du gouvernement

Macky a été contraint de se débarrasser de plusieurs ministres au lendemain de sa victoire à la présidentielle et dans la foulée de sa mixtion politique le fameux « Mburu ak soow » avec Idrissa Seck, concocté par le théoricien Mahmoud Saleh. Et depuis lors, les malheurs se succèdent. La montée en puissance de l’opposition radicale et le désamour entre Macky et son peuple. Aujourd’hui le Président devra rappeler l’ex premier ministre, Mahammed Dionne pour revendre son bilan positif, Amadou Ba pour reconquérir Dakar, Aly Ngouille Ndiaye pour remobiliser tout le Djoloff, Makhtar Cissé pour réconcilier les Daganois, Oumar Youm pour regagner le cœur des Mbourois et Pape Abdoulaye Seck pour ramener la victoire de l’APR à la Médina…

mackyMacky Sall a fini par comprendre que Mahmoud Saleh n’est pas un homme qui mérite toute sa confiance. Macky Sall a été bien instruit, en se rendant compte du vide qu’il y avait autour de lui, lorsqu’il lui a fallu installer une équipe de campagne en direction des élections législatives qui viennent de se dérouler. Cela s’est fait sentir à l’issue de ces élections, avec les déboires connus par la majorité présidentielle qui n’a gagné que sur le fil face à l’opposition.

Macky Sall a aujourd’hui décrypté le message qu’a bien voulu lui envoyer le peuple sénégalais, au sortir de ces élections législatives. Il lui faut s’entourer de collaborateurs qui ont la confiance du peuple sénégalais. Des anciens ministres dont il a été obligé de se débarrasser, à cause des agissements d’un homme en qui, il a placé toute sa confiance, au point de faire de lui son directeur de cabinet.

Une position stratégique qui a fait de Mahmoud Saleh, l’homme qui porte les oreilles et les yeux du Président de la République Macky Sall. Mahmoud Saleh a profité malheureusement de cette position, pour tromper le Président de la République, et l’induire en erreur dans le choix de ses collaborateurs. A cause de lui, des ministres compétents qui bénéficiaient de la confiance du peuple, ont été mis à l’écart.

ministre
Le président Macky Sall et Boun Dionne, l’ancien Ministre d’Etat Secrétaire Général à la présidence (ME-SGPR).
Macky Sall s’est ainsi débarrassé de collaborateurs qui ont pourtant fait des résultats positifs dans les domaines qui leur avaient été confiés. Il s’agit de Mahammed Boun Abdallah Dionne, son ancien Premier ministre, mais aussi les ministres Mouhamadou Makhtar Cissé, Amadou Ba, Aly Ngouille Ndiaye, Oumar Youm, Pape Abdoulaye Seck… Des hommes compétents dans leurs domaines respectifs et qui jouissaient d’une bonne réputation auprès des populations, mais victimes des complots que tissait Mahmoud Saleh.

Macky Sall s’est bien rendu compte des mauvais choix que lui ont fait prendre Mahmoud Saleh. Il est disposé à rectifier le tir, en faisant appel à ces anciens ministres qui jouissent de la confiance populaire. Il doit d’abord commencer par ramener à ses côtés ses anciens collaborateurs victimes des agissements de Mahmoud Saleh. D’autres figures dont la présence aux côtés du Chef de l’Etat pourrait faire ombrage à Mahmoud Saleh, méritent eux aussi de travailler dans la prochaine équipe gouvernementale. Macky Sall doit avant tout se débarrasser du « naar » du Palais, afin de se faire entourer d’une équipe qui va travailler dans la sérénité à ses côtés.

Des compétences sur qui Macky Sall pourra s’appuyer, elles sont nombreuses au Sénégal. Seulement, elles ne pourront que travailler en toute sérénité, dans le calme auprès du Chef de l’Etat. Macky Sall doit quitter honorablement le pouvoir en 2024, en convainquant les Sénégalais de réalisations notables. Pour y parvenir, il lui faudra avoir les hommes qu’il faut, à la place qu’il faut : l’économiste et ingénieur informaticien, Mahammed Boun Abdallah Dionne, , le financier Amadou Ba, l’inspecteur Général d’Etat, Mouhamadou Makhtar Cissé, le polytechnicien Aly Ngouille Ndiaye, le quintuple académicien des sciences agricoles et l’avocat Oumar Youm…

xibaaru

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire