Le rapport nerveux d’Idrissa Seck à l’argent

Idrissa Seck est l’homme politique sénégalais qui fait le plus référence à l’argent et à son rapport à l’avoir. Devenu un thème récurent de son discours, l’argent, la façon de l’obtenir et ce que l’on en fait, est placé au centre de la méthode seckienne. Si bien de politiques attendent d’arriver au pouvoir pour s’enrichir, Idy lui dit s’être préoccupé de la question de l’indépendance dés ses premiers pas dans le monde du travail.

 

Déclaré consultant aux Etats-Unis, au Sénégal, le maire de Thiés aurait amassé de quoi lui permettre d’être libre avant d’embrasser sa carrière politique auprès de Wade. Sur ce point précis, les versions divergent puisque les détracteurs de l’ancien Premier ministre du Sénégal aiment à lui rappeler qu’il s’est enrichi une fois arrivé au pouvoir aux côtés de son ancien mentor, le président Abdoulaye Wade.

L’épisode de ses fameux Cd où il évoquait, avec forces détails, l’histoire de son arrivée au pouvoir en 2000 aux côtés de Wade et comment ce dernier lui certifiait que leurs soucis d’argent étaient terminés, est resté dans la mémoire des Sénégalais. Une chose est pourtant sûre : Idy s’est blindé financièrement au contact du pouvoir. Comment ? Cela reste uneénigme mais, lui et le président Wade savent. Cela fait sans doute partie de leur «code d’honneur» entre «grands bandits». Le partage du butin a bel et bien profité au leader de Rewmi. Dans les milieux libéraux, on parle d’une centaine de milliards qui auraient profité à Idrissa Seck qui a eu l’intelligence de mettre ce pactole de côté au moment oû il sentait poindre le fameux épisode du fils d’emprunt et du fils biologique. Que serait-il devenu aujourd’hui s’il n’avait pas tous ces milliards ? Idrissa Seck a toujours répété qu’un homme politique se devait d’être indépendant financièrement avant de s’investir pour son pays. Cela fait sans doute partie de son héritage américain. Un pays oû on ne s’enrichit que très rarement au pouvoir.

Idrissa Seck est aujourd’hui l’un des politiciens les plus riches au Sénégal. Une polémique a enflé récemment qui lui prête l’intention de mettre 7 milliards FCfa plus une trentaine de 4X4 à la disposition de son Parti pour aller à l’assaut de l’élection présidentielle de 2012. Il a nié cette information mais il est a parié que pour accéder à son vieux rêve de devenir le quatrième président du Sénégal, Idrissa Seck ne sera pas loin des sommes évoquées. Cet ancien pauvre, comme il se défini, adore l’argent et s’est donné les moyens d’en avoir. Il avait sa vie et il l’a réalisé. Pour parcourir le monde, s’entretenir avec les grands décideurs, descendre dans les plus huppés hôtels de la planète et faire venir des Etats-Unis une ancienne stagiaire à la Maison Blanche, il lui fallait beaucoup d’argent. Sur ce terrain, il a gagné son pari et est en parfait accord avec son timing. Idy l’a avoué : il est entré en politique parceque Habib Thiam, l’ancien Premier ministre socialiste, lui avait refusé un juteux contrat du temps oû il commençait sa vie active. Encore l’argent. Chez cet ultralibéral, l’argent est un moyen, pas une fin…du pouvoir.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire