Le maire de kédougou fait déguerpir des marchands qui occupent la voie publique

Le maire Mamadou Hadji Cissé met en œuvre ses promesses électorales relatives à la mise en place de l’ordre dans la commune de Kédougou en déclenchant ce jeudi 15 janvier 2015 une opération de sécurisation de la voie publique. C’est sous la menace des forces de l’ordre qu’une bonne partie des commerçants qui occupaient jusque là de façon irrégulière la voie publique le long de la route nationale n° 7 ont vu leurs installations s’affaisser sous les bras des agents municipaux.

Cette opération de déguerpissement fait suite aux nombreuses réunions de sensibilisation et de conscientisation de ces commerçants. Toutes ces tentatives ont été jusqu’à ce jour vaines. C’est pourquoi le député maire de Kédougou s’est finalement vu dans l’obligation de mettre en marche sa machine pour mettre de l’ordre dans cette partie de la commune de Kédougou.

« C’est une opération de sécurisation de la population .La nationale 7 est fréquentée par des gros porteurs qui ont un système de freinage à air. Les freins peuvent lâcher à tout moment. On ne peut pas attendre qu’un accident se produise pour agir. Ils ont occupé de façon irrégulière et anarchique cette voie. J’ai entamé des réunions de négociation avec eux depuis le mois d’aout. Ils m’ont supplié de déguerpir juste après la tabaski. Depuis lors, ils n’ont pas voulu quitter les lieux et pourtant ils ont tous été recasés dans le marché central » a précisé Mamadou Hadji Cissé, député-maire de Kédougou

Il a par ailleurs promis de continuer cette opération de désencombrement de la voie publique tout le long de la nationale n°7 pour changer le visage de la commune de Kédougou.
Le cœur meurtri, certaines victimes de cette opération de sécurisation n’avaient que de chaudes larmes à verser. Les plus récalcitrants qui proféraient des injures ont tout bonnement été mis aux arrêts par les forces de sécurité déployées pour les circonstances. Au grand désespoir des victimes, tous les produits encombrants ont été chargés dans des camions, transportés et déversés dans une décharge située à 3 km du centre-ville.
Contrairement à l’équipe de Guirassy qui, en avril 2014, à la veille du conseil des ministres décentralisé avait commis nuitamment des jeunes pour procéder au déguerpissement de ces commerçants, l’actuel maire Mamadou Hadji Cissé a lui opté de dérouler l’opération le jour en assistant ses agents du début à la fin.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire