Le gloria de Macky Sall se dévoile…Il sera le bourreau de Sonko

macky sall reduit opposition

Enfin les dés sont jetés. La Gloria de la mixture « Mburu ak Soow » de Macky Sall et Idrissa Seck se dévoile au grand jour. Il vient d’annoncer son retour sur la scène politique. Et c’est un acteur politique très connu des populations sénégalaises. Il vient de se signaler par une dernière déclaration qui fait frémir l’opposition contrariée par le retour de ce mastodonte politique. Maintenant les Sénégalais peuvent poser un visage sur la gloria de Macky qui est le fruit du protocole de Massalikoul Jinaan…Voici Karim Wade, le futur allié politique de Macky Sall qui va freiner la longue marche de Sonko…

macky
Karim Wade prépare son retour au Sénégal
« Ku ragal na nga daw, Karim mu ngi niaw dal seen kaw » (Que les pleureux tremblent, Karim est en ordre de combat pour les écraser). Ousmane Sonko a vraiment de quoi avoir peur. Il se croyait vraiment être en roue libre en 2024 à la prochaine élection présidentielle, en direction du Palais de la République. Il a été contrarié par la dernière sortie de Karim Wade qui annonce son retour prochain au Sénégal.

Dans tous ses plans élaborés en direction de 2024, jamais Ousmane Sonko n’avait intégré un éventuel retour de Karim Wade au Sénégal. Parvenu à la troisième place lors de l’élection présidentielle de 2019, à cause de la non éligibilité de Karim Wade, et celle de Khalifa Sall, Ousmane Sonko s’est même vu tailler un costume de futur Président de la République du Sénégal, en devenant le leader de l’opposition, après le ralliement de Idrissa Seck dans le Macky.

Il pensait avoir réussi à se défaire définitivement de Karim Wade contraint à un « exil » forcé au Qatar, et d’avoir tenu en respect Khalifa Sall devenu son allié au sein de Yewwi Askan Wi. Aucun de ses plans ne fonctionne. Karim Wade va revenir et sera bel et bien présent dans la course à l’élection présidentielle en 2024, et Khalifa Sall n’a pas renoncé à ses ambitions de devenir prochain Président de la République et de ne se ranger derrière un quelconque candidat…

Rien que la participation de Karim Wade suffit à mettre Ousmane Sonko hors d’état de nuire en 2024. Les Sénégalais accordent plus de confiance et de crédibilité à Karim Wade qu’à un Ousmane Sonko dont on découvre de plus en plus qu’en plus d’être un manipulateur, est un menteur. Ensuite Karim Wade bénéficie d’un atout de taille. S’il se présente en 2024, il aura l’avantage d’obtenir le soutien de toute la famille libérale qui sera enfin réunie avant le départ de Macky.

mackyEn effet, du côté de la mouvance présidentielle, Macky Sall qui sait qu’il ne peut pas se présenter en briguant un troisième mandat en 2024, n’a d’autre alternative que de se trouver un dauphin qui saura assurer le legs laissé par Me Abdoulaye Wade, ensuite par lui en 2024. Macky Sall a besoin en bref de quitter le pouvoir en toute tranquillité en 2O24. Le pays ne saurait être laissé entre les mains d’un aventurier comme Ousmane Sonko en 2024.

Karim Wade qui va bénéficier de l’appui de l’appareil de l’Etat, du soutien de toute la famille libérale et même de celui des autres partis membres de Benno Bokk Yaakaar, sera logiquement le grand favori de l’élection présidentielle en 2024. Ousmane Sonko qui rêvait de devenir le futur Président de la République du Sénégal, est tout simplement groggy, depuis que Karim Wade a annoncé son retour au pays.

Désormais, ses ambitions, il est contraint de les revoir à la baisse. Un soulagement pour tout le Sénégal. Ousmane Sonko n’a rien d’un républicain et traîne déjà des casseroles…Un homme accusé de viol par une masseuse devra éclairer la lanterne des Sénégalais qui le soupçonnent d’utiliser la violence comme arme de défense…

xibaaru

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire