La peur s’installe au Palais…Macky tente le tout pour le tout

demission du gouvernement

Macky Sall commence à flipper…Qui aurait pu croire qu’un jour, cet homme qui se prenait pour le lion qui piétinait tout sur son passage, allait courber l’échine, baisser les yeux, reconnaitre sa faiblesse et ses erreurs, écouter les inquiétudes de son peuple et lancer à son endroit, une opération de séduction ? Les derniers évènements montrent que Macky Sall a maintenant peur du peuple…

Le président Macky Sall a certes réduit l’opposition à sa plus simple expression mais il a en face de lui un peuple qui ne le croit plus et qui finira par le détester s’il s’entête ou persiste dans ce flou politique qu’il entretient sur ce « 3ème » mandat. Et il l’a compris depuis les évènements du mois de mars avant de s’en convaincre lors de ses tournées politiques quand il a vu que son titre foncier politique qu’était le Fouta, était fatigué (Tampi) de ses promesses non tenues.

Si le Fouta commence à lui tourner le dos alors Macky Sall peut dire adieu à une retraite paisible. Il sera battu s’il se représente en 2024 et risque de voir sa retraite paisible se transformer en un labyrinthe de procès pires que ceux de Karim Wade et de Khalifa Sall. Il sait aussi que la rue ne lui pardonne plus la moindre erreur depuis les évènements du mois de mars. Macky Sall sait qu’il n’a plus de marge car tous ses petits plans ont échoué.

La présence des nervis dans son cortège l’a plutôt desservi. Sur le plan international, sa notoriété en a pris un sacré coup. Et le code électoral modifié « très impopulaire » l’a mis eu rang des néo-dictateurs du continent. A cela s’ajoute les longues pénuries d’eau, la mauvaise gestion de la lutte contre la pandémie de la covid, le manque de vaccin, les inquiétudes de la troisième vague et les morts en cascades.

Alors dans la peur, le président tente une autre approche. Si les manigances politiques ne lui permettent pas d’avoir un 3ème mandat, alors il va essayer d’amener le peuple vers lui. Les carottes ne sont pas cuites pour lui et il va se lancer dans une opération de séduction de son peuple. Tout d’abord il va éteindre les foyers de tension. Il met fin à une polémique sur le conseil constitutionnel. Les sénégalais ont pu voir hier, les nominations des magistrats pour combler les absences dans l’institution. Et ce n’est pas tout. Le président s’invite dans tous les foyers par des publireportages sur ses réalisations…

macky

Quand un président de la République se lance dans des publireportages, c’est que les choses vont mal. Le reportage de la RTS « Macky Sall, le Sénégal au cœur, les emblèmes de l’émergence » de 1h11mn32s a été diffusé en publireportage sur la TFM. ainsi, les Sénégalais ont suivi simultanément sur les chaînes TFM et la RTS, le président de la république Macky Sall, faire étalage de plusieurs de ses réalisations. Macky veut que le peuple découvre davantage sa capacité à transformer le pays pour qu’il soit demain l’alternative crédible pour atteindre l’émergence. C’est maintenant qu’il sait que le peuple est souverain…Et va tout faire pour les séduire avant 2024…

xibaaru

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire