La grosse bourde du Palais sur le 3e mandat de Macky…devant Yoro Dia

doudou wade macky sall n est pas intelligent il a des problemes de psychiatrie

Le président Macky Sall et ses souteneurs sont obsédés par le troisième mandat. A Benno Bokk Yakaar, on est en train de remuer ciel et terre pour faire valider la candidature du chef de l’Etat en 2024. Une chose qui ne risque pas d’arriver de sitôt. Beaucoup de voix se lèvent pour barrer la route aux pourfendeurs du troisième mandat. Ce qui ne décourage pas la mouvance présidentielle. Cette question a été soulevée lors du passage du locataire du Palais dans la région de Tambacounda. Mais le protocole du Palais a commis une erreur qui pourrait être fatale au commandant en chef.

Rien ne s’improvise dans la vie. Et cela les personnes qui gravitent autour du chef de l’Etat doivent le savoir mieux que quiconque. Une seule erreur de leur part peut coûter cher à Macky Sall. La vidéo (ci-dessous) de Khadim Samb et Macky Sall sur le mandat présidentiel à Tamba est une grosse bourde de la part du protocole et de la cellule de communication de la Présidence. En voulant faire plaisir au boss, le communicateur traditionnel a tenu des propos gravissimes qui émeuvent beaucoup de sénégalais.

Lecteur vidéo

00:00
00:15

Khadim Samb a déclaré, devant les caméras, que tous les Khalifes généraux sont d’accord pour que le chef de l’Etat fasse un autre mandat. « Rewmi soko bayi aaki goné, diga amel askan wi togne (si tu laisses le pays entre les mains d’enfants, tu auras des comptes à rendre au peuple)…», a-t-il rajouté devant le président qui n’a pas voulu piper mot à part un geste de la tête. Ce que le griot semble oublier c’est que ce n’est pas Macky Sall qui donne le pouvoir à qui il veut.

Il y’a une Constitution qui est là pour régler les questions de mandat. Mais ces personnes peuvent vendre père et mère rien que pour garder leurs privilèges. Ce sont ces faucons qui disaient la même chose à Abdoulaye Wade.

mandatVenant de Khadim Samb, ces propos sur le 3ème mandat peuvent ne pas choquer. Mais c’est grave que le protocole du Palais et la cellule de Com du président aient laissé une telle chose arriver. Cette vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Une grosse erreur de communication. Khadim Samb a incriminé tous les religieux de ce pays. Sa déclaration veut dire que tous les khalifes et hommes d’église du Sénégal ont béni le troisième mandat.

Le griot qui le dit peut se comprendre car il est dans son rôle de griot. Mais accepter que le chef de l’Etat se fasse filmer avec cet homme qui accuse publiquement les religieux d’avoir béni ce projet est une grosse bourde communicationnelle qui peut coûter cher au Palais.

Depuis que les débat sur la question du troisième mandat ont commencé, les religieux se sont toujours abstenus d’en parler. Un silence que leur reproche, d’ailleurs, certains opposants comme Ousmane Sonko. Alors dire que ces personnes sont avec Macky Sall, c’est un grossier mensonge qui risque de ternir l’image du président auprès de ces religieux. Mais vu la manière dont la vidéo est fièrement partagée par les membres de Benno Bokk Yakaar, cela ne fait que conforter la thèse selon laquelle Macky veut tenter le diable en 2024. Mais il lui faudra plus que les paroles d’un griot pour que les khalifes adhèrent à son projet suicidaire.

mandat
Yoro Dia
Pour éviter à Macky Sall d’être un Ousmane Sonko bis auprès des religieux, le Palais doit faire une communication sur cette vidéo devenue virale. Et le chef de l’Etat doit solennellement se prononcer sur sa candidature. Au moins, les sénégalais sauront sur quel pied danser pour les douze prochains mois. C’est pour éviter ces genres de bourdes communicationnelles que Macky a mis Yoro Dia à la tête de la communication du Palais. Mais il faut dire que le journaliste semble dépasser par la magie du clic. On l’aperçoit sur la vidéo sourire comme un écolier le jour de la rentrée scolaire.

Vu la gravité des propos de Khadim Samb, il serait important aussi que les religieux démentent ces propos du communicateur traditionnel. Cet homme risque de les mettre mal à l’aise avec le peuple. Le griot les a complètement mouillés sur cette question de troisième mandat. C’est à eux que revient le privilège de régler le problème. Et cela pourrait avoir des répercussions dans les relations entre le Palais et les chefs religieux.

Mais la question à se poser c’est de savoir qui a mis le Président dans cette situation inconfortable ? Les caméras de la RTS étaient braquées sur le chef de l’Etat et son griot, mais la chaîne nationale n’a pas passé les idioties du griot. Pourtant cette rencontre a été filmée et mise sur les réseaux. Et tout le monde sait qu’il n’était pas donné à n’importe qui d’assister à ce petit face à face. Ce qui prouve qu’il y a un petit lobby autour du Président qui le pousse à aller outre la Constitution. Ces faucons nichés au Palais vont causer la perte de Macky Sall…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire