L’Etat du Sénégal sensibilise et met en garde sur les dangers liés aux bouillons culinaires…

ju

Le niveau de consommation en bouillons est pratiquement supérieur à ce qui est recommandé par jour. 8g/j est supérieur à la norme de consommation » a annoncé, ce lundi, Ousmane Mbaye le directeur du commerce intérieur lors de la cérémonie d’ouverture de l’atelier de partage des résultats du groupe de travail sur les risques liès aux bouillons alimentaires d’assaisonnement.

Selon toujours Ousmane Mbaye  » un excès de consommation en bouillon est synonyme d’excès de consommation en sel, ceci amène l’hypertension. L’idée est qu’il ya beaucoup de polémique sur la qualité des bouillons au Sénégal »

« Le ministère de la Santé en rapport avec celui de l’Industrie sont en train de mener des actions pour un arrêté sur les teneurs et normes des bouillons.

Toutes les mesures seront prises. » déclare le directeur du commerce intérieur qui pense qu’  » au Sénégal, il ya beaucoup de danger sur la consommation de ces bouillons. » Et d’ajouter que l’impact des composantes des bouillons tel que le chlorure est énorme. »

C’est pourquoi, l’application des normes et textes apparentés va contribuer à l’amélioration des pratiques existantes et permettre de réduire les risques sur la santé des populations.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire