Kaolack : Élection d’un bureau paritaire à la mairie, Mariama Sarr s’inscrit dans la légalité, l’opposition crie à la triche

assar

A sa session d’ouverture budgétaire du Jeudi 22 Décembre, le conseil municipal de Kaolack a procédé au réaménagement du bureau de l’institution communale sous la supervision du préfet du département, 2 conseillères ont fait leur entrée, ainsi sur un total de 9 membres, 4 femmes ont été choisies.

Cette élection n’a pas mis fin à des mois de polémiques entre les conseillers de l’opposition et ceux de la majorité suite à l’arrêt rendu par la Cour Suprême qui avait intimé l’ordre à l’édile de Kaolack à opérer à un réaménagement du bureau.
Pour Ndeye Lobe Lam, conseillère de l’opposition et initiatrice de l’appel à la Cour Suprême «ce qui s’est passé aujourd’hui est de la tricherie car au lieu d’un bureau paritaire intégral, les conseillers de la majorité nous ont proposé un réaménagement de circonstances.».
Pour le maire de Kaolack Mariama Sarr «la loi a été respectée, et la démocratie a aussi triomphé, car dans une élection, on ne peut pas empêcher à des tierces personnes de se présenter comme candidat, donc je félicite les femmes qui ont fait leur entrée dans le bureau», a-t-elle conclu.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire