Insécurité au marché Boubess de Guédiawaye : Une dame poignardée par des agresseurs

L’insécurité est loin d’être éradiquée en banlieue. Les cas de meurtres continuent de faire foison dans cette partie de Dakar. Une femme a été agressée au marché Boubess de Guédiawaye par des voyous. Après avoir pris le portefeuille de la dame, les agresseurs lui ont asséné un coup de poignard à l’épaule. Selon des commerçants qui exercent audit marché,  la fem­me qui a perdu beaucoup de sang a été par la suite acheminée à l’hôpital. Cet énième cas d’agression a fait sortir les commerçants du marché de leurs gonds.

Ils dénoncent la passivité des autorités qui, disent-ils, laissent les bandits dicter leur loi. «Désormais, nous sommes obligés de baisser ri­deaux avant 20 heures, car au-delà de cette heure, on met notre vie en péril. Les bandits nous a­gressent même le jour», explique El hadj Guèye, qui a été victime d’une agression il y a quelques mois.

Cette situation s’explique par la faiblesse de l’effectif dans les postes de police. Selon une source po­licière, le poste de police de Wa­khi­nane Nimzatt ne dispose pas plus de 17 éléments pour toute la localité. D’ailleurs, les populations interpellent le ministre de l’Inté­rieur sur cet état de fait. «Il faut renforcer les postes de police. C’est vrai que les limiers de Wakhinane Nimzatt font beaucoup d’efforts pour lutter contre cette insécurité, mais ce n’est pas suffisant dans cette zone», plaide Mamadou Anne.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire