Inondations : La démission du président Macky Sall exigée

premieres gouttes de pluie et premieres inondations

Ansoumana DIONE exige la démission du Président Macky SALL et la formation d’un gouvernement de transition jusqu’en 2024.

Que chaque citoyen sénégalais se le tienne pour dit. Le chef de l’Etat Macky SALL ne peut plus continuer à gouverner le Sénégal. Pour diriger un pays, il faut d’abord aimer ses compatriotes. Or, depuis son accession au pouvoir en 2012, il s’est particulièrement distingué par un mode de gestion, entrainant les citoyens dans une pauvreté extrême. Pire, il a fait enrichir tous ses proches dont son beau-frère, le Ministre Mansour FAYE, qui avait pourtant en charge la gestion de ces questions d’inondations, avec un budget de près de 776 milliards de nos francs.

Depuis 2013, le Président Macky SALL a empêché la prise en charge des malades mentaux errants, avec la confiscation et la fermeture du siège de l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) à Kaolack, obtenu en 2004, avec le Président Abdoulaye WADE. A travers cet acte, il venait d’exprimer tout son mépris vis-à-vis de ses compatriotes. Avec un tel mauvais dirigeant, la population ne sera jamais tranquille et ces inondations prouvent son incapacité à gouverner. Oui, le Président Macky SALL nous a trahis.

C’est pourquoi, moi, Ansoumana DIONE, Leader également du Mouvement « Jaamu Askan wi », le Serviteur du peuple, j’exige la démission immédiate du chef de l’Etat Macky SALL et la formation d’un gouvernement de transition, jusqu’en 2024, pour l’organisation d’une élection présidentielle qui permettra aux citoyens de choisir leur Président de la République. De toutes les façons, le Sénégal ne sera plus gouvernable tant qu’il sera au pouvoir, avec les énormes difficultés que personne ne pourra supporter. Que toutes les dispositions soient donc prises.

Rufisque, le 06 août 2022,

Ansoumana DIONE, « Jaamu Askan wi », le Serviteur du peuple, candidat déclaré à l’élection président de 2024

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire