Idy dans sa majorité, Karim sur le point d’être amnistié : Que cherche Macky ?

La mèche a été vendue. Selon plusieurs sources, un projet de loi visant à amnistier les infractions économiques et financières, est dans le circuit. Du coup, Karim Wade, Khalifa Sall et d’autres délinquants économiques et financiers ne pourront plus faire l’objet de poursuites judiciaires. Que cache un tel projet de loi ?

L’information circule dans un contexte politique particulier. Le Président de la République Macky Sall rabat les cartes. Il a nommé Idrissa Seck, leader du parti Rewmi au poste Président de la troisième institution de la République, le Conseil économique, social et environnemental (CESE), en même temps fait entrer deux lieutenants imminents de ce dernier dans son gouvernement. Royalement servi, Idrissa Seck ne s’en prive pas, en servant leur part du gâteau à d’autres responsables de son parti au sein de son cabinet au CESE. Awa Guèye Kébé, Lamine Ba (ancien ministre de l’environnement sous Wade) sont ainsi royalement servis.

Macky Sall peut servir ceux qui acceptent de s’allier à lui. Dans le contexte actuel où il a réussi à faire rejoindre Idrissa Seck au sein de sa majorité, d’autres de ses anciens frères libéraux qui étaient membres du Parti démocratique sénégalais (PDS), Macky Sall est dans la logique de pêcher le reste de ce qui était sa famille au sein de ce parti.

Il ne fait aucun doute, Macky Sall compte réunir sous son même toit, tout ce que l’on appelle la grande famille libérale. Macky Sall est en train de peaufiner pour parvenir à réunir autour de lui toute la famille originelle du PDS. Cependant, il joue à un jeu qui ne pourrait se retourner que contre lui. Après Idrissa Seck, et d’autres qui l’ont combattu, comme Oumar Sarr, Babacar Gaye, El Hadj Amadou Sall, Farba Senghor, Khafor Touré, Macky Sall compte faire faire revenir autour de sa personne tous les serpents qui ont pourri son existence au PDS.

Il compte obtenir quoi d’Idy Kirikou Seck qui lui a mené la vie dure de 2000 à 2004, alors que le PDS était au pouvoir, et de Karim Wade qui avait été le maître d’orchestre de sa défénestration du PDS en 2008 ? Sans le savoir, Macky Sall joue gros, après avoir obtenu le ralliement d’Idy Kirikou Seck et en cherchant maintenant celui de Karim Wade, avec l’amnistie de ce dernier. Des crocodiles dans un même marigot !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire