Gouvernance : Les travailleurs du secteur de la Micro Finance unissent leur force.

nw_silhouette
Gouvernance : Les travailleurs du secteur de la Micro Finance unissent leur force.

Ces travailleurs viennent de poser un acte majeur dans la mise en œuvre de leur plan stratégique. Réunis en association dénommée APSFD (association professionnelle des systèmes financiers décentralisés), ils ont signé une convention collective sous la présidence de Madame Innocence Ntap Ndiaye, Ministre d’Etat, Ministre du Travail et des Organisations Professionnelles.

Pourvoyeur d’emploi avec 6000 permanents, ce secteur névralgique occupe une place importante dans le domaine du travail. La signature de ce document est le résultat d’un long processus entamé depuis 2005, et revêt un double cachet : c’est d’abord une première au Sénégal où les institutions de micro finance collaborent malgré leur statut de concurrentes. Ensuite dans la sous région où ces travailleurs comptent s’ériger en « école de référence ».


Mais l’importance de cet outil permet d’aider les travailleurs partout où ils peuvent se trouver, à l‘amélioration de leurs conditions de vie et de travail, dira Pape Momar Dieye, secrétaire général du Syndicat de la Micro Finance.

Pour Innocence Ntap Ndiaye, « c’est à l’aune de la modernité des conditions sociales que s’est traduit ce que l’OIT (Organisation Internationale du Travail) considère comme les solutions aux nouveaux problèmes de l’environnement du travail », car pour elle, « cette signature donne libre cours à la fonction de justice sociale et de stabilisation des conditions de travail et de relations sociales ».

a convention que Mme le Ministre d’Etat considère comme « inédite, révolutionnaire, et novatrice » va « réduire les risques de conflits sociaux » et ceci « pour que le dialogue social devienne une réalité au Sénégal », a-t-elle espéré.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire