FOOT SENSGAL

AVENIR D’EL HADJI DIOUF EN EQUIPE NATIONALE : Le «Bad Boy» révoque sa décision de prendre du recul

Samedi 6 Novembre 2010

El Hadji Diouf veut rejouer en équipe nationale de football. Il l’a clairement fait savoir dans un communiqué publié, hier, et dans lequel il présente ses excuses.

 

La lettre tant attendue est finalement tombée. El Hadji Ousseynou Diouf veut rejouer en équipe nationale. L’ancien capitaine des «Lions» qui avait décidé de prendre du recul par rapport à l’équipe nationale pour des «raisons de convenances personnelles», s’est rebiffé. Dans un communiqué daté du 3 novembre 2010 et dont une copie est parvenue à notre Rédaction, le sociétaire de Blackburn Rovers (Premier League anglaise) s’est largement expliqué sur le changement de sa décision.
 
«Je viens par ce communiqué vous faire part d’une décision que j’ai prise concernant mon avenir en équipe nationale de football du Sénégal. En effet, je tiens à rappeler que j’avais, dans un passé récent, pris la décision de ne plus jouer en sélection pour des raisons de convenances personnelles», lance l’ancien double Ballon d’Or africain qui tente de justifier sa volte-face sans donner une seule fois les raisons de son désamour avec la Tanière.

«Au regard des péripéties de notre phase de reconstruction, il me plaît de saluer la nouvelle dynamique des ‘Lions’, de l’encadrement technique et de toute l’équipe fédérale», dit-il, dans une sorte de clin d’oeil au coach Amara Traoré qui refuse de regarder derrière. Même pour tenter de convaincre les binationaux à venir défendre les couleurs de leur pays d’origine.
 
Comme il l’avait fait pour demander à prendre du recul, Diouf a annoncé sa décision aux Instances internationales de football pour leur signifier la reprise du bail avec la Tanière. Et naturellement, la Fédération sénégalaise de football (Fsf) a été informée pour respecter le parallélisme de forme.
«J’ai officiellement saisi toutes les instances compétentes (la Fifa, la Caf et la Fédération sénégalaise de football) pour leur notifier ma volonté de revenir et de me mettre désormais à la disposition du football sénégalais», poursuit-il.

Des excuses au public sportif
El Hadji Diouf est conscient que la direction prise n’était pas la bonne. Car, il doit sa réputation et ses succès répétés à son appartenance à l’équipe nationale, qui lui a tout donné. Peu connu au Sénégal avant d’embrasser une carrière professionnelle en France, l’ancien joueur de la Linguère de Saint-Louis doit plutôt son ascension fulgurante à l’épopée des «Lions» au Mondial asiatique et à leur place de finalistes de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2002. Il est donc normal que pour une erreur aussi monumentale que cette décision de tourner le dos à la Tanière, assimilable à une insulte, Diouf présente ses plates excuses au peuple.
 
«Je tiens aussi à présenter mes excuses au public sportif pour certains propos désobligeants que j’ai eu à tenir par inadvertance», affirme-il dans son mea culpa. En attendant la réaction du peuple qui est partagé entre sa mise à l’écart du groupe en reconstruction et son retour en sélection, l’attaquant de Blackburn cherche encore à faire rêver.
 
«Encore une fois, je réitère tout mon engagement à participer à la réussite des objectifs de notre football. Vive le Sénégal, vive les «Lions», conclut El Hadji Diouf.

Source le populaire Youssouph BADJI

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire