FIDAK 2016, une corniche riche de cultures

ambi

La foire n’est pas seulement le rendez-vous du commerce. La population, venue massivement assister à l’ouverture, a été surprise de voir des pas de danses. Il s’agissait là de la troupe de danse de la région du sud et celle venue d’Ethiopie. Avant l’ouverture de la FIDAK les tams-tams ont résonné de partout.

Sous plusieurs représentations les batteurs de tam-tam ont fait vibrer la salle. Certaines personnes dans les délégations se sont données à ce folklore du sud. La troupe de la Casamance et celle venue d’Ethiopie ont assuré le show.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire