FESPECN 2012 : Youssouf Diagne invite à une adaptation des

Ce label qui est à sa troisième édition, est un outil de  promotion et de valorisation du patrimoine culturel l’ébous, spécifiquement dévoué a une jeunesse qui semble se perdre dans les cieux. Dont il participe comme un outil d’enracinement,  a signifié, Abdoukhadre Ndiaye président d’EMAD cette après midi  en marge d’une rencontre avec la presse, tenue en prélude dudit festival.

 

Mr Youssouf Ndiaye d’ajouter. « Ce monde a fini de faire ses mutations avec la puissance irréfutable des nouvelles technologies de la communication, si nous voulons renverser cette tendance, nous devons forcement nous investir dans cette  nouvelle puissance qui gouverne le monde sur tout les plans ».

Avant d’ajoute : «  notre cible c’est la jeunesse et cette jeunesse c’est également perverties par ces moyens, dons par ces mêmes moyens nous pourrions  les atteindre et relever le défit. Toujours ».Il n’a pas manque occasion  de soulever aussi  les problèmes socio- professionnelles aux quels cette jeunesse fait face, il a laissé entendre que. « Ce festival ne doit toujours pas être un simple outil de promotion culturelles, mais aussi être un outil porteur de croissance, un incubateur au développement économique. 

C’est dans cette ligne droite qu’il a appelé a une assise de la communauté en vue d’apporter des solutions a ces difficultés que vivent la jeunesse tel que l’emploie des jeunes . {jcomments on}
 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire