Entretien Oumou provoque « je ne suis pas une briseuse de ménage « 

Viviane à Youssou Ndour : "Ta femme Aida boit plus que moi..."

Dans un entretien exclusif accordé à facedakar.com, Oumou Provocation dément être à l’origine du divorce de Viviane Ndour. « Je lui ai toujours conseillé de retourner avec son mari lors de son premier divorce », clame la femme d’affaires. 

Oumou, on vous accuse d’être à l’origine du divorce de Viviane Ndour. A ce sujet, vous avez des précisions à apporter face à de telles allégations. Qu’en est-il exactement ? 

Je dois dire à l’opinion que je n’ai jamais demandé à Viviane de divorcer. Lors de son premier divorce, je lui ai demandé avec insistance de retourner dans son ménage. Je n’ai cessé de lui prodiguer alors des conseils. Je lui ai toujours demandé d’aller retrouver son mari Boubacar. Entre filles, je lui disais souvent « boy dieuleul ffils-bi » (reprends ton homme, ndlr). Boubacar le sait, les gens qui me connaissent le savent. J’ai toujours insisté pour qu’elle retourne dans son mariage. Dans notre famille, on ne connait pas le divorce. Mon père et ma mère sont mariés depuis quarante ans. Moi je suis mariée depuis 1996, cela fera bientôt dix sept ans. Chez nous quand, on se marie c’est pour la vie. Alors, comment je peux demander à Viviane de divorcer d’avec Boubacar. Ce n’est pas juste. Viviane une amie que j’aime beaucoup, je ne lui donnerai jamais de mauvais conseils. Quand nous avions appris ici à la maison qu’elle était finalement retournée avec son mari, nous avons dansé moi et mes soeurs. Et d’autre part, je tiens à préciser que je suis une femme d’affaires, je mène pleins d’entreprises, je n’ai pas le temps de briser des couples ou de m’inviter dans la vie des gens. Ce n’est pas mon genre d’aller chez les gens. On peut même compter le nombre de fois où j’ai été chez Viviane. Je ne me mêle pas de la vie des autres et je ne suis pas un briseur de couple, il faut que cela soit clair et précis. 

On raconte que Viviane est arrivée complètement ivre chez elle après une longue absence et qu’elle était chez vous. Et cela serait à l’origine de son diovorce ? 

C’est faux. Ce qui s’est passé, c’est que Viviane est venue chez moi vers 6 heures du matin pour acheter des croissants à ses enfants. Elle m’a demandé de lui donner des somnifères. Elle l’a pris sur place. Au moment de partir, ma soeur et moi nous savions qu’elle ne pouvait pas conduire. Nous avions donc pris la décision de la raccompagner. Quand nous sommes arrivés sur place, nous l’avons aidé à monter. C’est tout ce qui s’est passé… 

Et aujourd’hui quel conseil donneriez vous à Viviane ? De renouer avec Bouba Ndour 

Ça je lui dira quand on sera seule, elle et moi. Ce sera une discussion privée entre nous deux. 

De telles accusations vous ont visiblement déplu… 

Oui. Vous savez, je suis une personne bien. Je suis une femme honnête. J’ai une réputation de femme fidèle et travailleuse. Je suis très généreuse. J’ai sous ma charge près de 300 talibés des Almadies à qui je donne des habits de tabaski, c’est injuste donc qu’on m’accuse de la sorte. Je demande aux gens d’arrêter. 

Et le chèque de 5 millions offerts à Viviane ? 

Non ça on jouait seulement entre filles. Je gagne difficilement l’argent pour la dépenser de la sorte. On voulait juste s’amuser, je tiens à vous rassurer le chèque c’était une blague. Mais Viviane reste et demeure mon amie que j’aime beaucoup. 

source Facedakar

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire