Education : Le CONGAD au secours de l’éducation

congad
Education : Le CONGAD au secours de l’éducation

« Les intelligences sont parties, il faut aller les rechercher ». Ces propos de Momar Talla Kane, Président du Congad, expriment tout l’intérêt porté à la tenue de cet atelier d’appropriation des outils de planification et de mécanismes de suivi évaluation du Programme Décennal de l’Education et de la Formation (PDEF). La rencontre a pour but d’améliorer le niveau d’appropriation de ces outils par les ONG actives en éducation et les collectivités locales. Trente représentants d’ONG vont participer à cet atelier qui dure deux jours. Ils seront désignés par les onze cellules régionales du Congad sur la base de critères dégagés par le comité de pilotage du projet, dont le coordonnateur Kader Ndiaye retracera les ambitions : « l’objectif est de permettre aux cadres d’ONG de détenir la bonne information pour une meilleure compréhension et un meilleur partenariat », a-t-il expliqué à l’ouverture de cette rencontre.

C’est ce qui explique la mise en place d’un programme multi acteur, pour le renforcement des capacités, de propositions et d’influence de la société civile pour une contribution de qualité et pour l’atteinte des objectifs. Mafakha Touré, représentant le Ministre de l’Education, soulignera la synergie entre le gouvernement et les mouvements syndicaux et associatifs pour une participation efficiente du système éducatif : « Nous comptons nous organiser avec les élus locaux et les associations syndicales, pour que tout le monde puisse travailler convenablement pour l’atteinte des objectifs fixés pour l’éducation », a-t-il affirmé avant de finir par : « le gouvernement va travailler dans cette dynamique de dialoguer, et d’innover pour que le concept « éducation pour tous » soit réussi.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire