Edito: « Nioun nioy rap galsen « ,Le son de Nitdoff qui brûle Booba

nit

Après la sortie au vitriol du rappeur français Booba qui disait en termes crus et clairs que le rap sénégalais était méconnu dans le monde, de nombreux artistes du mouvement hip hop avaient fait des sorties pour fustiger sa critique «facile » et démentir ses propos «haineux» envers un mouvement qui malgré ses difficultés et les crocs en jambes de ses détracteurs se bouge et avance.

Mais la plus belle des réponses à Booba vient d’être donné par Nitdoff alias «Killah-Killah » dans une chanson de haute qualité tant sur le plan du message que sur celui du son. D’emblée Nitdoff invite les mélomanes à faire le distingo entre le caractère pornographique et festif du rap de Booba et celui révolutionnaire et éducateur des sénégalais.

Contrairement à Booba qui s’est ligue avec les juifs jusqu’à insulter nos frères palestiniens, seulement pour de l’argent, nous, nous avons continués à porter les causes du peuple à travers nos chansons et à nous engager à lutter contre l’injustice et la misère sociale. Certains d’entre nous ont perdu la vie ou croupissent en prison pour leur engagement citoyen en l’occurrence le mouvement «Y’en marre» précise le roc de Louga.

Le fait d’être riche ou célèbre ne lui donne pas tous les droits. Nous exigeons le respect car nous sommes connus et respectés chez nous, adulés par des milliers de jeunes qui s’identifient à nos chansons et actions, le seul Simon Kouka suffit comme exemple.

Quant aux rappeurs et autres «maquereaux » qui stipulent que Booba a raison, Nitdoff se dit de ne pas être surpris car selon lui toujours c’est la nature de beaucoup de sénégalais, de ne jamais essayer à bâtir leurs propres succès mais de s’agripper aux autres pour ramasser les restes, à courber l’échine devant les étrangers comme Booba, Wizkid, Davido qui pourtant sont des humains comme nous, qui ont eu leur percée grâce au travail et à la fierté dixit Nitdoff en son.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire