Donald Trump : Le coronavirus s’est échappé d’un laboratoire chinois

Lors d’une allocution à la presse tenue, ce jeudi 30 avril, à la Maison Blanche, le président Donald Trump a affirmé sans ambiguïté qu’il détenait les preuves que l’Institut de virologie de Wuhan était à l’origine du coronavirus.

Lors d’une allocution à la presse tenue, ce jeudi 30 avril, à la Maison Blanche, le président Donald Trump a affirmé sans ambiguïté qu’il détenait les preuves que l’Institut de virologie de Wuhan était à l’origine du coronavirus.

A en croire Trump, « il a pu se passer une ou deux choses. Peut-être qu’ils n’ont pas eu les compétences pour l’arrêter ou peut-être qu’ils l’ont laissé se répandre. Ils auraient pu l’arrêter. Mais ils ne l’ont pas fait », a-t-il déclaré.

Le président américain poursuit : Le coronavirus « est venu de la Chine et ce qui s’est passé n’est pas acceptable. Maintenant, nous essayons de déterminer comment il s’est répandu. Nous devrions avoir la réponse dans un futur proche et cela déterminera ma politique vis-à-vis de la Chine », rapporte AFP.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire