Développement des collectivités territoriales : Des élus locaux à l’école américaine

Des élus locaux sénégalais ont séjourné à Washington dans le cadre d’un programme portant sur «la promotion et la capacité de leadership». Pendant une dizaine de jours, ils ont été initiés aux pratiques américaines dans la gestion des collectivités territoriales

Développement des collectivités territoriales : Des élus locaux à l’école américaine

L’Institut panafricain de développement municipal (Pan-african institute of municipal development – Pimd) a ouvert ses portes à des élus locaux sénégalais. Basé à Washington DC, cet institut a pour objectif de «combler» les lacunes des élus locaux en matière de développement local. En collaboration avec l’Association des maires du Sénégal (Ams), il a invité 14 élus locaux, parmi lesquels 7 maires, à participer à son programme dénommé : Good Governance Executive Leadership Program (Ggel).

Dans ce programme, l’Institut panafricain de développement municipal met l’accent sur «la promotion et la capacité de leadership» des élus locaux. Au cours de cette activité qui s’est tenue dans la capitale fédérale américaine, ces élus locaux ont reçu des formations pratiques sur des thèmes tels que «le leadership exécutif et l’éthique, les partenariats public-privé, la gestion financière transparente et les méthodes de prestation de services efficaces».

Le Ggel a permis à ces Sénégalais de faire des descentes de terrain avec des experts et d’établir des réseaux solides avec des partenaires internationaux. Ils ont également mis à profit leur séjour pour visiter des institutions comme la municipalité de Washington, DC Mayor’s Office, Loudoun County Government, Millenium Challenge Corporation et la USAfrican Development Foundation. Au cours de ces visites, ils ont eu des échanges autour de méthodes de travail pragmatiques et de boîtes à outils pour optimiser l’efficacité des gouvernements locaux.

«Nous avons bien apprécié les modules parce qu’ils nous ont permis de renforcer nos capacités et nous sommes rentrés au Sénégal avec plein de bagages intellectuels pour mieux améliorer la gestion de nos collectivités. Les formations ont été sanctionnées par une attestation. Dans cette perspective, certains d’entre nous ont même commencé à appliquer des notions apprises durant la formation. C’est un vrai atout…», s’est réjoui le maire de la commune de Pakour, Diague Sane.

Cette formation s’est faite en collaboration avec l’Université George Washington. L’initiateur, Mamadou Samba, Directeur exécutif du Pimed, capitalise plus d’une quinzaine d’années dans les municipalités d’Atlanta et de Washington. En 2015, il est nommé directeur du Bureau des affaires africaines par le maire de Washington. Le modèle de développement et de gestion des villes américaines, fondé essentiellement sur le leadership, la bonne gouvernance, le partenariat public-privé constitue une véritable source d’inspiration pour ces maires sénégalais.

«En gros, c’était une mission riche. Elle a été bien programmée par le Pimd. Tout a été calculé et bien fait. Nous n’avons pas perdu du temps», note Diagne Sané.
Tribune

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire