Deux jeunes candidats à l’armée nationale succombent à leurs blessures suite à…

2 morts

Chaque année, le recrutement dans l’armée draine une foule immense. Des jeunes viennent des quatre coins du Sénégal afin d’intégrer l’armée nationale. Cependant, un drame s’est produit ce week-end, à Ouakam. Une bousculade entre les postulants, qui seraient armées, aurait débouché sur des échauffourées, selon Le Populaire. 

Une bousculade qui a occasionné plusieurs blessés et deux morts. A l’origine du drame, des jeunes candidats au recrutement, qui étaient inscrits dans les centres de Rufisque et Guédiawaye, ont rappliqué au centre de Ouakam afin de tenter leur chance. Une fois sur les lieux, ils ont voulu devancer ceux qui étaient sur place, avant eux. Ces derniers, présents sur les lieux depuis quelques jours, n’ont pas voulu se laisser faire. S’en est suivie une bousculade. Certains, qui étaient armés, n’ont pas hésité à utiliser couteaux et marteaux.
L’une des victimes aurait reçu un coup de marteau à la tête. Et c’est après son évacuation, à l’hôpital qu’il succombera à ses blessures. Les mis en cause n’ont pas été identifiés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire