CONTRIBUTION : Comment la mairie de Dieuppeul-Derklé rackette les habitants de la cité

L’équipe de la voirie de la Mairie de Dieuppeul-Derklé patrouille en 4×4 L 2OO pour se livrer à ce que l’on peut appeler un véritable racket. En effet, il nous a été donné d’assister à une scène mettant en présence une équipe de la Mairie descendue d’un 4×4 pour exiger d’un camion déchargeant un container de payer une taxe journalière de 15 000 F au titre du stationnement.  Lorsqu’il leur a été rétorqué que le camion, qui ne gênait nullement le passage au demeurant, ne faisait que stationner le temps de débarquer son contenu dans une maison attenante, les employés de la Mairie ont mis sous les yeux des administrés une délibération du Conseil municipal signée par le Maire Bennoo Siggil Senegal, Salif Mbaye, exigeant le paiement d’une taxe dite de stationnement de 15 000 F ou 25 000 F selon le tonnage ou les dimensions du véhicule/container.

Cette délibération est à toute la moins illégale en ce qu’elle contredit le code de la route qui ne réprime que le stationnement gênant mais nullement le stationnement temporaire d’un véhicule débarquant de la marchandise qui a eu à supporter avant sa sortie de douanes toutes les taxes fiscales et parafiscales requises. Cela nous étonnerait fortement qu’une telle décision rentre également dans le cadre des compétences déléguées à la municipalité car, faut-il le rappeler, l’institution de taxes fiscales ou parafiscales permanentes relève du domaine de la loi.

 Cette délibération est mal écrite également tant dans la forme que le fond puisqu’elle renvoie vaguement à une taxe forfaitaire / jour. Est ce que le stationnement de quelques mn ou de quelques heures peut entraîner le paiement d’une taxe qui en toute logique devrait frapper les véhicules qui stationnent à résidence ? N’aurait-il pas fallu viser le déchargement de marchandises (ce qui aurait été fort de café aussi) plutôt que le stationnement dont la durée n’est pas précisé ? Si c’est le stationnement qui est réellement visé, pourquoi les véhicules particuliers qui stationnent à demeure ne payent aucune taxe dite de stationnement ?

 Dans toutes les capitales démocratiques, le stationnement est payant sur une base horaire pas sur la base de la nature de l’activité (déchargement de marchandises).

 Joint par nos soins, les services du Maires nous rétorquèrent que dès l’instant que le véhicule n’est pas stationné dans les airs, (SIC) la taxe de stationnement est due.

 A suivre donc le Conseil municipal de Dieuppeul-Derklé, tous les véhicules de livraison qui s’arrêtent pour quelques minutes pour débarquer de la marchandise doivent payer une taxe dite de stationnement.

 Ainsi donc, il apparaît que la Mairie de Dieuppeul-Derklé, soucieuse sans doute trouver des sources de revenus supplémentaires, édicte des taxes non prévues par les textes législatifs ou réglementaires régissant la décentralisation ou à tout le moins arbitraires.

 L’équipe municipale qui laisse des échoppes et gargotes occuper la voie publique, et parfois même des coins de carrefours routiers bouchant la vue des automobilistes et rendant dangereuse la circulation dans certaines rues, ferait mieux de travailler à assainir les quartiers administrés que de frapper les maigres bourses des habitants.

 Ce n’est pas la mission que nous leur avions assignée en tout cas lorsque nous avons voté pour le changement de l’équipe anciennement dirigé par Waly Fall de Rewmi.

 Le projet de suppression du Sénat par le Président de la République montre que le temps est à la gouvernance sobre et vertueuse au service exclusif des populations et non à la création de taxes municipales de toutes sortes dont on ne sait à quoi elles servent au vu de l’état déplorable des routes ensablées et des eaux usées s’échappant des canalisations à la moindre goute de pluie.

 Nous demandons donc au Conseil municipal d’annuler ce genre de délibération que nous trouvons illégale et illégale. A défaut, nous nous réservons le droit d’attaquer la délibération du Conseil municipal devant les autorités administratives ou judiciaires compétentes.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire