Ban Ki-Moon sur la tragédie d’Alep: « Nous avons collectivement échoué à aider les civils syriens »

kimon

Le Conseil de sécurité de l’ONU, sous la houlette du secrétaire général de l’Institution internationale, a accepté son impuissance face à la situation qui prévaut à Alep. Ban Ki-Moon et son équipe ont reconnu que cette journée marque surtout l’échec de l’Organisation des nations unies à peser de son poids dans la résolution de la crise syrienne.

D’après Rfi, il y a un mois, l’envoyé spécial de l’ONU avait averti qu’Alep-Est ne serait plus que tas de cendres à la période de Noël. Déclaration qui tarde à se concrétiser vue la situation qui prévaut actuellement dans cette région.
Selon nos confrères de la Radio France internationale, le conseil de sécurité s’est retrouvé complètement incapable face au géant qu’est la Russie. Cette dernière, étant membre permanent, a usé de sa force pour faire reculer l’ONU.
«Nous avons collectivement échoué à aider les civils syriens. L’histoire ne nous pardonnera pas facilement. Et cet échec nous oblige à faire encore plus pour offrir au peuple d’Alep notre solidarité en ce moment», s’est désolé le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-Moon.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire