Avec le P.S.E, notre pays doit avoir de véritables spécialistes de la passation des marchés (ARMP)

slide 1

’Avec le Plan Sénégal Emergent, notre pays doit avoir de véritables spécialistes de la passation des marchés. Ce n’est pas un problème de procédures, c’est un problème d’hommes. Il faut opérer des choix stratégiques, recruter un spécialiste et le motiver correctement’’, a estimé, le directeur de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP), Saër Niang, ce jeudi après midi, dans la commune de Dakar-Plateau.

Il s’exprimait, lors de la cérémonie de remise de diplômes de « Manager spécialiste de passation des marchés ». La distribution de ces parchemins délivrés par l’institut SETYM International et l’Université du Québec à Montréal (UQAM) entre? dans le cadre de la professionnalisation des acteurs de la commande publique engagée par l’ARMP. La cérémonie a été présidée par Abdou Aziz Tall, ministre auprès du Président de la République, en charge du suivi du Plan Sénégal Emergent (PSE). Le diplôme de « Manager spécialiste de passation des marchés » est remis aux candidats ayant subi, avec succès, l’examen .

« Lorsque ces spécialistes sont débauchés, on a tendance à les remplacer par des profanes, cela dégrade le niveau d’expertise qui était déjà acquis avec l’ancien spécialiste’’, a-t-il fait remarquer. ‘’Ce que voulons pour les administrations qui se plaignent que les procédures sont longues, rébarbatives, c’est que dans chaque administration, il y ait un véritable spécialiste en passation des marchés’’, a ajouté M. Niang.

‘’Ce que nous voulons, précise-t-il, c’est arriver à codifier des métiers dans les passations des marchés publics où seuls les spécialistes occupent des positions dans le domaine de la passation. La sécurité, c’est le sésame qui est là et qui confirme que la personne a les connaissances.{jcomments on}

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire