Apres la soirée privée de Rangou, la brigade des mœurs et le procureur de la république…

L’ONG JAMRA s’est trouvé un nouveau combat. Cette fois il s’agit du racolage via le web. Et en ligne de mire Mame Makhtar Gueye et ses camarades ont l’organisatrice des soirées privées, « Rangou ».

Le communiqué
« Trop c’est trop ! » ont-ils déclaré dans un communiqué qui nous est parvenu. L’ONG dénonce « la promotion de sa sulfureuse « soirée privée », dont le lieu, disait-elle sur ses affiches, est gardé « strictement confidentiel ».

La soirée du 11 février
Une soirée qui s’est tenue selon eux « en dépit du tollé suscité par ses frasques à répétition, dans une demie-nudité envahissante et choquante sur les réseaux sociaux ». Avant de dénoncer le fait que l’organisatrice, « Rangou » promet une autre soirée le 11 février prochain.

La plainte
Face à cette situation, la structure compte faire « une saisine officielle (étayée de pièces à conviction, physiques et électroniques) à la Brigade des mœurs, assortie d’une plainte au Procureur de la République ».

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire