5 combats qui résument Yékini,ancien roi des arènes

yeuk

Ses performances dans la lutte avec frappe ne sont que le prolongement d’une carrière débutée avec brio dans les «Mbappat» et qui a su aussi rayonner sur le plan international. Yékini, capitaine de l’équipe nationale de 1999 à 2001, a dignement représenté le Sénégal dans la sous-région. Six médailles d’or dont cinq aux championnats d’Afrique, deux argents, meilleur lutteur de la Cedeao, Yékini a mérité toutes les distinctions de la nation.
Le fils de Bassoul se voit honorer quatre fois « Ngemb d’or » de lutte avec frappe par le jury du Lion d’or. Il est le premier lutteur à décrocher le titre de Lion d’Or décerné au meilleur sportif sénégalais de l’année. En 2008 Yékini s’est offert le trophée de la fondation Abdou Diouf Sport Vertu. Mais le titre qui a le plus marqué le roi des arènes, c’est celui de meilleur lutteur avec frappe décerné par l’ANPS (Association Nationale de la Presse Sénégalaise) en 2009. Ce glorieux parcours lui a valu une bousculade des superlatifs. «Roi des arènes » par ci, «empereur de l’arène» par là, ou tout simplement…le «Meilleur».
5 – 1er Mars 1998 : Victoire sur Pape Cissé (frère de Balla Bèye 2)
4 – 23 Novembre 1997 : Victoire sur Modou Pouye 2
3 – 23 juillet 2008 : Victoire sur Balla bèye 2 (3me victoire)
2 – 01 Janvier 2006 : Victoire sur Tyson
1 – 02 janvier 2011 : Victoire sur Bombardier

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire