3eme vague covid…Les bonnes mesures que Macky a peur de prendre

doudou wade macky sall n est pas intelligent il a des problemes de psychiatrie

Il n’y a plus l’ombre d’un doute, le Sénégal est en pleine 3eme vague de Covid-19. Depuis quelques jours, les cas de contaminations et les nombres de décès augmentent de manière fulgurante. Cette situation ne laisse pas indifférente les sénégalais qui se ruent vers les centres de vaccination. Mais le président Macky Sall, qui est accusé d’être à l’origine de la résurgence du virus au Sénégal, adopte une stratégie timide. Alors que les décès s’accumulent, le chef de l’Etat se refuse de prendre des mesures drastiques qui pourraient freiner la flambée du coronavirus et sauver des vies.

Les prochains jours risquent d’être sombres pour le Sénégal. Ce mardi notre pays a enregistré un record de quatorze (14) décès, ce qui porte à 1300 le nombre de personnes qui ont été emportées par la Covid-19. Pendant ce temps les spécialistes de la santé ne cessent d’alerter sur la situation dans les centres de traitement épidémiologique (CTE) qui sont au bord de la saturation. Face à tout cela le président Macky Sall adopte une stratégie qui ne rassure pas.

Face à la situation actuelle, le président Macky Sall doit prendre des mesures extrêmes pour contenir la propagation du virus. En effet certaines mesures prises lors de la première vague de Covid-19 s’impose au moment où des ministres de la République se permettent de faire des meetings en pleine pandémie, les lutteurs continuent de drainer des foules immenses lors de leurs « Open Presse ». Et certaines plages ne désemplissent pas au moment où les morts liés au coronavirus se multiplient.

Alors que la Police nationale vient de déclencher l’opération de contrôle du port des masques, celui qui est considéré comme responsable de cette vague, doit prendre son courage à deux mains et annuler tous les rassemblements prévus. Comme pour le combat du 31 juillet qui devait opposer Bombardier à Balla Gaye 2. Les cérémonies familiales (mariages et baptême) doivent être célébrées sans aucun rassemblement. Le protocole sanitaire au niveau des transports en commun, doit être renforcé. Et les contrôles doivent se faire de manière fréquente.

Mais le chef de l’Etat semble avoir perdu la main dans la lutte contre le Covid-19. Désormais il est impossible de faire la différence lors des funérailles de la différence entre une personne décédée de manière naturelle et celle emportée par le virus. En effet le protocole sanitaire qui avait été mis en place a complètement disparu. Les dépouilles sont accompagnées par des foules immenses, les gestes barrières quasi inexistantes.

Au-delà des cérémonies familiales, les évènements religieux en vue représentent un véritable vecteur de propagation du virus. Ils ont la particularité d’accueillir beaucoup de personnes venant d’horizon divers. Un cocktail explosif qui risque de propager l Covid. Même s’il devient impossible de les annuler, le président Macky Sall devrait prendre ses responsabilités pour qu’il n’y ait pas de propagation comme ce fut le cas avec les tournées économiques.

Il faut du courage pour gouverner. Et cela Emmanuel Macron l’a démontré avec le pass sanitaire. En effet selon des statistiques, 4 millions de français se sont vaccinés contre la covid en deux semaines. Au Sénégal il y a des préalables que le Président Macky Sall devrait régler avant tout. Il se doit de prendre ses responsabilités pour contenir la propagation du virus qui ravage tout sur son passage. Reste à savoir s’il aura le courage de le faire.

D’ici là prenons nos responsabilités en respectant les consignes sanitaires.

A Xibaaru

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire