28 11 2014
Bannière
Accueil Société Environnement

Archives

On estime aujourd'hui, à prés de 100 milliards de dollars US, les pertes générées par la pêche INN

[La pêche illicite est devenue un fléau mondial qui engendre des dégâts et des pertes énormes pour les communautés de pêcheurs. Pour le Sénégal, les pertes sont estimées à 150 milliards de francs CFA], a déclaré Mamadou Goudiaby, conseiller technique au ministère de la Pêche, ce vendredi, dans la commune de Ngor-Alamdies. Il présidait un atelier sous-régional sur le thème ‘’la lutte contre la pêche illicite non déclarée et non réglementée en Afrique de l’ouest: bilan et perspectives dans l’écorégion WAMER.

 
Pour assurer la liaison Dakar-Rufisque:

1 milliard 700 millions de francs CFA pour le bateau Mame Coumba Lamb

[Je suis venu inaugurer le bateau Mame Coumba Lamb, qui va assurer la liaison Dakar-Rufisque et a la capacité de contenir près de 200 passagers dans de bonnes conditions que nous avons pu vérifier en faisant le trajet Dakar-Gorée. D’une capacité de près de 200 places, ce bateau a coûté 1 milliard 700 millions de francs CFA], a fait savoir, le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime, Oumar Guèye, qui a procédé, ce mercredi après midi, à l’inauguration du navire Mame Coumba Lamb, construit dans le cadre de la phase I du Projet d’infrastructures et d’équipements maritimes (MIEP I).

 
Le PNGD vise 75% d'accès au service public de ramassage des ordures

L’Etat du Sénégal vise, à travers le programme national de gestion des déchets solides (PNGD), un taux de 75% de ramassage des ordures qui est actuellement de 15%, a soutenu, samedi à Dakar, le coordonnateur de l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides, Ibrahima Diagne.‘’Nous attendons dans le cadre de ce projet avoir un cadre sain et meilleur et augmenter le taux d’accès au service public en le ramenant à 75%. Il est actuellement de 15%’’, a-t-il dit.M. Diagne s'exprimait lors de la conférence-exposition organisée par le ministère de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire, à travers l’Unité de coordination de la gestion des déchets solides (UCG).

 
Fadiga réclame un statut autre que celui de village de reclassement social

Le village de Fadiga réclame l’abrogation de la loi 76-03 du 25 mars 1976 qui fait de lui un village de reclassement social. Abdoulaye Foulo Sylla, jeune étudiant originaire du village de reclassement social de Fadiga, par ailleurs porte parole de l’Association nationale des villages de reclassement social du Sénégal a porté ce plaidoyer au cours d’une mobilisation sociale tenue pendant la finale du tournoi de football organisé dans ladite localité.

 
Propositions paysannes sur la reforme foncière:

Pour le respect des règles locales même s’il y’a des conditions et conventions

Les femmes paysannes de la quasi-totalité des localités du Sénégal s’érigent en bouclier pour la préservation de leurs droits fonciers remis en cause par des investisseurs privés. Accompagnées en cela par Enda pronat et ses partenaires que sont des chercheurs de l’UGB mais aussi du CRIAD, un travail a été fait sur l’expérimentation d’une démarche méthodologique articulée autour du recueil des propositions foncières formulées par les acteurs à la base en vue de d’alimenter le processus de reforme foncière en cours. En effet l’idée de leur rencontre de ce jeudi était de partager ces propositions foncières avec les pays des plateformes à l’image du CNCR et des experts juristes qui ont participé au processus pour reprendre les propos de Mme Marieme sow du CRIAD.

 
Réunion du CST de l'ISRA:Les chercheurs pistent des solutions pour atteindre la sécurité alimentaire

[Dans un pays sahélien comme le Sénégal, il ne peut pas y avoir de développement sans le développement rural qui doit satisfaire les besoins des populations. C'est pourquoi, nous voulons que la recherche agricole se fortifie et aille vers les problèmes des agriculteurs. Pour ce faire, il faut faire de sorte que la recherche agricole soit domestiquée et décloisonnée impliquant tous les acteurs pour l'auto suffisance alimentaire], a dit le ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural, Pape Abdoulaye Seck, ce mercredi, dans la commune de Hann-Yarakh. Il présidait l'ouverture de la session 2014 du comité scientifique et technique de l'Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) qui prend fin vendredi.

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 49

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité