22 10 2014
Bannière
Accueil Société Environnement

Archives

L’accaparement mobilise les populations : Ndiael et ActionAid, même combat

La question de l’accaparement des terres au Sénégal est sans aucun doute favorisée et entretenue par les autorités de l’Etat. Le monde rural fonctionne selon la vision d’un seul homme, le président de la République, qui pense que les paysans sont incapables de produire assez par eux-mêmes, et qu’il faut donner les terres à de gros investisseurs qui, pour lui sont plus aptes à produire et permettre au pays d’atteindre l’autosuffisance alimentaire. De manière presque volontaire, il a bloqué les décrets d’application de la Loi d’orientation agrosylvo-pastorale (Loasp), qui aurait dû permettre au monde rural de réaliser une autonomie de gestion. Ainsi, dans le cadre du forum social Africain qui se tient du 15 au 19octobre au Cices sur le thème les crises, les conflits et la gouvernance des ressources naturelles. Quelles réponses des mouvements sociaux. ActionAid a lancé, ce jeudi après midi, un rapport de Ndiael sur l’accaparement des terres.

 
Plaidoyer pour l’accompagnement de l’agriculture familiale

Les pouvoirs publics doivent accompagner l’agriculture familiale, première source de richesses et d’emplois au Sénégal, a préconisé vendredi à Dakar Cheikh Oumar Ba, directeur exécutif de l’Initiative prospective agricole et rurale (IPAR). S’exprimant au cours du Forum international des jeunes francophones qui a pris fin ce vendredi, il estime qu’il faut voir "comment arriver à accompagner l’agriculture familiale qui est en train de créer des richesses et des emplois".

 
Virus Ebola : Oumar Guèye lance la campagne de sensibilisation au quai de Soumbédioune

Sorti ragaillardi d’avoir zéro cas en dépit du virus d’Ebola qui a été transporté par un jeune guinéen, guéri et rapatrié sain et sauf dans son pays, le Sénégal ne dort pas sur ses lauriers. La preuve, sensibilisation et prévention continuent de belle manière. Et la campagne de sensibilisation lancée hier au quai de Soumbédioune par Oumar Guèye, ministre de la Pêche et de l’Economie Maritime, fait foi de la volonté du gouvernement de se barricader définitivement contre ce fléau.

 
Fatou Tambédou a réaffirmé sa volonté de faire de la banlieue une «merveille»

Après avoir récemment rencontré les maires des départements de Pikine et de Guédiawaye et les Gouverneurs de région, la Ministre déléguée chargée de la Requalification et de la Restructuration des banlieues, Mme Fatou Tambédou a procédé, ce mardi, au niveau du bassin de rétention de Bagdad, à la remise de matériels de lutte contre les inondations au Groupement national des sapeurs-pompiers et au réseau des volontaires pour le développement de la banlieue.

 
Le Programme sectoriel eau et assainissement a été rendu visible pour l’atteinte des OMD

[Notre objectif global étant l’atteinte des objectifs du millénaire pour le développement par l’accès à l’eau et à l’assainissement, il est donc question pour le PSEA d’améliorer la qualité de l’eau potable et les capacités de traitement des eaux usées, ainsi que la gestion des eaux pluviales], a souligne, ce jeudi, le coordonnateur du Programme "Eau potable et assainissement du millénaire" (PEPAM), Amadou Diallo. Il présenté, les réalisations prévues dans le cadre du Programme sectoriel eau et assainissement (PSEA), ainsi que ses objectifs en droite ligne de ceux du millénaire pour le développement.

 
Maristes: Eaux des fosses sceptiques dans les rues, prolifération des moustiques…

Les habitants craignent pour leur sante

Les ruelles des Maristes, ilot D, sont envahies par des eaux provenant des égouts depuis plusieurs jours. Les habitants, qui n'en peuvent plus de vivre ce calvaire, indexent l'Office national de l'assainissement du Sénégal (Onas) qui, à travers un agent trouvé sur place, renvoie la balle aux riverains qui sabotent les installations du système d'assainissement. En cette période hivernale, les eaux usées causent d’énormes désagréments à des populations de la capitale. En plus des eaux de pluie qui stagnent dans des ruelles, des fosses communes, ou fosses perdues, se déversent sur les chaussées et portent atteinte à la santé des personnes. Un tour aux Maristes permet d’en avoir le cœur net.

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 48

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité