24 11 2014
Bannière
Accueil Société Education

Archives

Macky et Marème ont la trouille : Wade a déclaré la guerre totale…

Gueule de bois du régime !Macky Sall et sa famille ont du se réveiller avec une gueule de bois terrible. Ces millions de personnes qui ont répondu à l’appel de Wade ont du leur foutre la trouille mais pire, les révélations sur les détournements de fonds et l’ultimatum que l’ex-président leur a servi montrent que nous ne sommes plus dans les salamecs mais dans une guerre totale.

 
Le constitutionnaliste professeur Babacar Gaye à la tête de la commission nationale de gouvernance

[Cette commission nationale de Gouvernance va faire l’auto-évaluation du Sénégal dans le mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEPE) auxquels adhèrent les pays africains. Le Sénégal y a adhéré depuis 2004, mais force est de reconnaître qu’il y  eu une léthargie, et que le Chef de l’Etat a engagé le Gouvernement à mettre en place cette commission afin que le Sénégal puisse être auto évalué], a fait savoir, Khadim Diop, ministre chargé de la bonne gouvernance, ce jeudi, lors de la cérémonie d'installation de cet instrument de bonne gouvernance, présider  le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne.

 
Fo nek fofula ou le numérique au service du savoir

L’existence d’un système compétitif de formation de haut niveau représente un enjeu primordial dans le développement économique et social d’un pays. Conscient de cela, le Gouvernement du Sénégal a décidé de placer la question de l’enseignement supérieur et de la recherche au cœur des priorités nationales. C’est ce qui est à l’origine de la création de l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS).

 
Meeting du 21 novembre : Les «amis » de la Première dame menacent

Le Mouvement des Jeunes Marabouts Citoyens (MJMC), les «amis » de la Première dame, préviennent. Serigne Djily Ganar Mbacke et Cie demandent au Président Sall, Gardien de la constitution sénégalaise d'autoriser le Meeting du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Car, disent-ils, «le droit de manifester est inscrit dans la Constitution sénégalaise».  De ce fait, « tout citoyen a donc le droit de tenir un meeting ou  organiser une marche ». Forts de ce fait, le mouvement à l’origine de la plainte contre la Première dame à la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) menace. «Et si le gouverneur campe sur sa position, le MJMC appellera tous ses membres et sympathisants ainsi que toutes les forces vives de la Nation de descendre dans la rue et défendre leur droit le plus absolu».

 
Départ d’Alioune Ndaw à la tête de la CREI : Opération « Rawaalé »ou le deùs ex Machina

Père pardonnes les, ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient. L’on est tenté de le dire.Voila qu’on s’adonne à une vaste mais grandiose opération « Rawaalé ». Et de 3 Alioune Ndaw tombe du haut de sa CREI. En effet, après le « Rawaalé »1 constituant à faire sauter Mimi Touré du département de la justice et le « Rawaalé »2 destituant cette même Mimi Touré de la station primatoriale la machine à libérer Karim&Cie semble bien huilée pour des échéances futures.

 
Macky Sall et sa phrase coupable : des mots qui prouve qu’il « ment » à volonté

Le Sénégal traverse l’une des crises les plus violentes de son histoire politique. Et c’est le président de la République qui se trouve être le maître d’œuvre de cette situation. Hier, lors de sa rencontre secrète avec sa presse au Terrou-bi, le Chef de l’Etat, Macky Sall a lâché une phrase qui montre son degré d’ignorance.

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 66

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité