29 07 2014
Bannière
Accueil Société Education

Archives

Concours de recrutement d’élèves-maîtres : 690 candidats frauduleusement déclarés admis

[Suite à des informations reçues faisant état de fraudes et d’achat de places dans l’organisation du concours qui me sont parvenues, j’ai décidé de diligenter une mission de contrôle de l’inspection interne. Après la vérification systématique des notes des 2.545 candidats de la base de données de la Direction des examens concours (DEXCO) déclarés admis au CREM, 690 ont vu leurs notes revues à la hausse, soit 27, 11%’’], a déclaré, le ministre de l’Education nationale, Serigne Mbaye Thiam, en conférence de presse, ce vendredi après midi dans la commune d’arrondissement de Dakar-Plateau.

 
Dans leur choix de métier, les étudiants auront comme guide les ISEP[Mari Teuw Niane]

[La création de ces ISEP va confirmer la volonté présidentielle de développer des formations innovantes et d’orienter le système de l’enseignement supérieur vers les sciences, la technologie, les formations professionnelles courtes], a souligne le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Mary Teuw Niane. Il s’exprimait lors d’un atelier de partage des orientations relatives à l’implantation du Réseau d’instituts supérieurs d’enseignement professionnel (RISEP), Mary Teuw Niane a précisé que l’Etat du Sénégal envisage de construire 14 ISEP avec un dans chaque région.

 
COSEF en guerre pour le respect de la parité aux conseils municipaux:

[Nous sommes vigilantes, nous sommes mobilisées, nous voulons que la loi sur la parité soit respectée dans toute sa rigueur et nous nous attendons à ce que les autorités fassent le nécessaire’’ par rapport à cette question. Nous exigeons, le ''respect strict'' de la loi sur la parité et son décret d’application lors de l’installation des bureaux des conseils municipaux et départementaux et demandé aux autorités publiques de faire le nécessaire pour corriger à temps], a dit toutes griffes dehors, Ndèye Lucie Cissé, présidente du Conseil sénégalais des femmes (COSEF), ce lundi après midi, dans la commune d’arrondissement de Fann-PointE, au cours dune conférence de presse, organisé en collaboration avec l'Association des juristes sénégalaises (AJS), le Réseau Siggil Jiggen, le Causus des femmes leaders et d’autres organisations de femmes et des membres de la société civile.

 
Pour améliorer leur savoir-faire en conduite professionnelle, économique et sécuritaire:

ONFP forme 20 chauffeurs

[Ce métier correspond a une pratique professionnelle et de plus en plus on voit que cela se perd, il nous faut restaurer cela des lois que administration est au niveau la locomotive du comportement global, donc le chauffeur y joue un rôle important], a fait savoir, ce dimanche, le directeur général de l’office national de formation professionnelle(ONFP), Sanoussi Diakite, lors de la cérémonie de clôture d’un séminaire avec les chauffeurs de l’administration afin de renforcer leur savoir en conduite professionnelle.

 
Sénégal-Islam : AFMEN s’engage à ne plus jamais négliger les heures de prières

[La prière chez les musulmans appelée également « La salât » est le second pilier de l’Islam.5 prières (fajr, dhouhr, asr, maghrib, icha) par jour sont obligatoires chez les musulmans ayant atteint l’âge de raison. Avant de commencer sa prière, tous musulman doit être en état de pureté en ayant accompli tout d’abord ses ablutions], a souligné d’emblée, le docteur, cardiologue, Islamologue Elhadj Mbacke Sarr, ce dimanche après midi, dans la commune d’arrondissement de la Medina, lors d’une conférence religieuse, organisé par l’association des femmes du ministère de l’éducation nationale(AFMEN).

 
Macky Sall entre pressions et calculs politiques

Remis au goût du jour par les enseignants de l’Alliance pour la République (APR), le débat sur la réduction de la durée du mandat du président de la République de 7 à 5 ans n’est pas jusqu’ici tranché. Malgré les assurances données dans le sens du respect par le président de la République de la parole donnée, aucun acte pour matérialiser cette volonté politique n’est jusqu’ici posé. Les réformes institutionnelles promises aux citoyens et qui incluent cet aspect, tardent à se faire. Et pour cause, les conclusions de la Commission nationale de réforme institutionnelle (CNRI) réalisées par l’équipe d’Amadou Moctar Mbow, dorment toujours dans les tiroirs de la présidence de la République.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 57

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité