28 11 2014
Bannière
Accueil Société Education

Archives

500 Instituteurs à Kaolack et à Fatick vont être formés par IFADEM :

Pour une meilleure éducation de primaire de qualité

Le ministère de l’Education nationale entend améliorer les compétences professionnelles des enseignants de l’élémentaire déjà en exercice à travers l’Initiative francophone pour la formation à distance des maîtres (Ifadem). La cérémonie de signature de l’accord s’est tenue hier, lundi 24 novembre 2014, entre Serigne Mbaye Thiam et l’Agence universitaire et l’Organisation internationale de la Francophonie qui ont déployé des efforts internationaux en faveur d’une éducation primaire de qualité pour tous. 

 
Aida mbodj crache [L’Assemblée nationale a été la première à violer la loi pour la parité]

«Pendant deux ans, j’ai protesté contre cette irrégularité notée dans la liste des secrétaires élus. Cette année, j’avais de l’espoir qu’il allait y avoir une rupture», peste l’ex-mairesse de Bambey. Aïda Mbodj, à l’ouverture d’un forum national sur la parité, dont le thème est ‘’La parité : stratégie d’inclusion et de participation des femmes’’. Ce forum national est organisé par le Comité de la parité et de la République, dans le but de faire connaître la loi dans le cadre du XVème Sommet de la Francophonie ainsi que le travail des organisations de la société civile, en vue de son adoption et de son application.

 
Macky et Marème ont la trouille : Wade a déclaré la guerre totale…

Gueule de bois du régime !Macky Sall et sa famille ont du se réveiller avec une gueule de bois terrible. Ces millions de personnes qui ont répondu à l’appel de Wade ont du leur foutre la trouille mais pire, les révélations sur les détournements de fonds et l’ultimatum que l’ex-président leur a servi montrent que nous ne sommes plus dans les salamecs mais dans une guerre totale.

 
Le constitutionnaliste professeur Babacar Gaye à la tête de la commission nationale de gouvernance

[Cette commission nationale de Gouvernance va faire l’auto-évaluation du Sénégal dans le mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEPE) auxquels adhèrent les pays africains. Le Sénégal y a adhéré depuis 2004, mais force est de reconnaître qu’il y  eu une léthargie, et que le Chef de l’Etat a engagé le Gouvernement à mettre en place cette commission afin que le Sénégal puisse être auto évalué], a fait savoir, Khadim Diop, ministre chargé de la bonne gouvernance, ce jeudi, lors de la cérémonie d'installation de cet instrument de bonne gouvernance, présider  le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne.

 
Fo nek fofula ou le numérique au service du savoir

L’existence d’un système compétitif de formation de haut niveau représente un enjeu primordial dans le développement économique et social d’un pays. Conscient de cela, le Gouvernement du Sénégal a décidé de placer la question de l’enseignement supérieur et de la recherche au cœur des priorités nationales. C’est ce qui est à l’origine de la création de l’Université Virtuelle du Sénégal (UVS).

 
Meeting du 21 novembre : Les «amis » de la Première dame menacent

Le Mouvement des Jeunes Marabouts Citoyens (MJMC), les «amis » de la Première dame, préviennent. Serigne Djily Ganar Mbacke et Cie demandent au Président Sall, Gardien de la constitution sénégalaise d'autoriser le Meeting du Parti Démocratique Sénégalais (PDS). Car, disent-ils, «le droit de manifester est inscrit dans la Constitution sénégalaise».  De ce fait, « tout citoyen a donc le droit de tenir un meeting ou  organiser une marche ». Forts de ce fait, le mouvement à l’origine de la plainte contre la Première dame à la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) menace. «Et si le gouverneur campe sur sa position, le MJMC appellera tous ses membres et sympathisants ainsi que toutes les forces vives de la Nation de descendre dans la rue et défendre leur droit le plus absolu».

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 66

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité