29 07 2014
Bannière
Accueil Société Associations et Religions

Archives

Composition des conseils locaux - l'ONP pour une application de la loi sur la parité

[Nous allons évaluer ensemble, avec les organisations à la base, pour collecter toutes les données, recueillir toutes les informations disponibles auprès de ces acteurs pour, à partir d’aujourd’hui, faire des projections partielles et attendre toute la fin de ce processus pour donner un point de vue technique. Il est apparu au regard des informations reçues portant sur les résultats des élections des membres des bureaux des conseils départementaux et municipaux que les dispositions de l’article 2 du décret d’application de la loi sur la parité n’ont pas été respectées dans la plupart des collectivités locales issues des élection], a fait savoir, Fatou Kiné Diop, présidente de l’Observatoire national de la parité (ONP),ce vendredi.

 
Ramadan et travail dans les BTP Quand les ouvriers masquent leurs peines

Travailler le mois bénis de Ramadan tout en observant le jeûne n’est pas du tout facile. C’est considéré comme un effort supplémentaire par des ouvriers. Malgré, la privation, ces derniers, dans les chantiers, continuent à s’adonner à leur travail quotidien. Trouvés dans leurs chantiers, ils tentent si bien que mal de remplir leur devoir du jour dans un silence de cimetière. Casques sur la tête, un groupe de travailleurs bravent le chaud soleil. La poussière et les coups de marteaux indiquent que nous sommes dans un chantier (de construction) où différents spécialistes du bâtiment se retrouvent. Chacun dans son coin s’active autour d’une tâche: les uns mélangeant le sable, le béton et le ciment, d’autres faisant descendre des briques du camion stationné là où encore scellant les fers pour le coulage, d’un autre coté.

 
Exploitation des phosphates de Ndendory Bassirou Doro Ly

exige de la transparence à Cheikh Amar

«Rien ne sera plus comme avant». Ce sont en des termes presque menaçant que le nouveau maire de Ndendory (département de Kanel) a tenu à avertir l’homme d’affaires Cheikh Amar, dont la société exploite les phosphates de Matam. L’édile de la ville a déclaré, en marge de son investiture hier, que la région de Matam ne bénéficie d’aucune retombée dans l’exploitation de ses phosphates.Le  nouveau maire de Ndendory, attend faire bénéficier ses concitoyens des retombées de phosphates de sa ville qui sont exploités par la société de Cheikh Amar. Bassirou Doro Ly qui a été porté à la tête de la mairie, a déclaré à la presse hier, que rien ne sera plus comme avant dans l’exploitation des ressources de sa commune.

 
Mois bénie de ramadan Folie dépensière

L'arrivée du mois de ramadan est l'occasion au Sénégal de faire beaucoup de dépenses. Les femmes en particulier usent de tous les moyens pour rendre attractive le cadre de vie et préparer de bons plats. Des sommes importantes sont débloquées pour justifier une folie dépensière. Le ramadan est souvent le mois choisi par les Sénégalais, en particulier les femmes, pour faire de grosses dépenses.  Si ce n'est la vaisselle qu'on change, c'est la somme dépensée dans denrées alimentaires qui augmente. Et parfois tous les produits achetés ne sont pas consommés. Fruits, jus et condiments accompagnent des mets copieux et enfin de compte, c'est la poubelle qui en bénéficie.

 
Développement de la science et la technologie:

 le manque de ressources financières plombe le secteur

L’Académie nationale des sciences et techniques du Sénégal (ANSTS) a célébré ce lundi la journée de la Renaissance scientifique de l’Afrique sous le thème : « Quels nouveaux mécanismes de financement de la science de la technologie et de l’innovation (STI) au Sénégal ?». Pour le président de l’ANSTS, Ahmadou Lamine Ndiaye, aujourd’hui, la science, la technologie et l’innovation constituent une composante essentielle du développement durable de tout pays. « Les pays qui les maitrisent dominent l’économie du monde et dictent leur loi. Elles contribuent à la création d’emplois et à l’augmentation de la productivité », dit-il.

 
Ramadan 2014 : la commission d’observation du croissant lunaire se prononce

Le Ramadan 2014 à grands pas. Au plus tard dimanche, les musulmans devraient entamer le carême. La Commission Nationale d’Observation du Croissant Lunaire (CNOCL) est formelle là-dessus. Le premier jour d’observation est pour ce samedi. Si la lune apparaît, on jeûne dimanche, sinon ce sera lundi. La CNOCL annonce qu’elle va se réunir dès ce samedi pour observer la lune en vue du débat du ramadan 2014.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 31

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité