25 10 2014
Bannière
Accueil Politique

Archives

Le Sénégal, son vrai nouveau visageQuand Wade tousse, Le Macky éternue

On le disait souvent, assez souvent qui s’y frotte s’y pique.

L’adage disait qu’un enfant et son père c’était comme un œuf et une roche .Si la roche s’attaque à l’œuf ou l’inverse eh bien ce n’est que l’œuf qui en pâtirait. Et bizarrement semble ne pas se l’approprier ou est mackyemment têtu sinon comprendre que koor mareme continue de s’entêter.  « Téré teré mou teu, bayil mou guiss».

 
L’initiative Agir est une nouvelle démarche dans la prise en charge de la résilience {AFAO}

Un atelier régional de concertation des membres de l’Association des femmes de l’Afrique de l’Ouest (AFAO), dans le cadre du processus de l’Alliance globale pour la résilience (AGIR), s’est ouvert, ce mercredi 22 octobre 2014 dans la commune de Ngor-Almadies. La rencontre de deux jours, entre dans le cadre du mouvement Alliance globale pour la résilience (AGIR), vise l’objectif «zéro faim» d’ici 20 ans.

 
Procès Karim Wade : Après 83jours, toujours rien, aucun milliards en vue

Le procès de Karim Wade a débuté depuis le jeudi 31 juillet. Cela fait aujourd’hui, 83 jours. Et en 83 jours, le procès n’a rien donné. En 83jours, le contribuable sénégalais a dépensé plusieurs millions pour entretenir toute la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI).

 
Le premier accusateur de Karim, c’est le peuple. Et son premier défenseur c’est…

Les Sénégalais ne doivent pas oublier l’expression « ministre du ciel et de la terre » ou encore les deux mots « dévolution monarchique ». C’étaient les expressions les plus usitées au Sénégal entre 2008 et 2012. Il ne se passait pas un seul jour que les radios, les télés, les foras des sites internet et les contributions ne sortaient ces mots qui avaient un seul dénominateur commun : Karim Wade.Karim accusé par le peuple. Wade avait fait de Karim Wade le « MICATI ». C’est-à-dire le ministre des Infrastructures, de la Coopération et des Transports aériens. Suffisant pour que les Sénégalais disent de lui qu’il est le ministre du Ciel (transports aériens) et de la terre (Infrastructures). Les Sénégalais dans leur majorité en voulaient à Wade et à son fils Karim.

 
Le procureur ne parle plus des milliards de Karim : il insulte à la barre et enlise le procès

Le procureur Alioune Ndao a réussi à amener le procès Karim là où il le voulait. C’est-à-dire, dans une spirale qui ferait oublier l’essentiel. Et avant hier, le patron du Parquet Spécial de la Cour de Répression de l’Enrichissement Illicite (CREI) a été plus que lamentable. Alioune Ndao a insulté le corps des avocats du Sénégal, d’Afrique et du monde entier. Jamais un avocat n’avait osé insulter ses pairs. Il est le premier à parler de « mensonge d’avocat » à l’audience de Karim Wade. Et son injure a dérouté l’audience…

 
Moustapha Niasse solde les comptes et recarder les attaques

Réélu pour une 3émé fois à la tête de l'Assemblée Nationale, Moustapha Niasse en a profité pour répondre aux invectives sur l'institution qu'il préside. Solder les comptes, c'est bien ce que le leader de l'Afp a fait sur faces aux attaques comme « cette douzième législature est la plus nulle ; les députés ne travaillent pas ». « Qu'on ne dise pas que nous dormons. On travaille à moins qu'on nous impose un corset. Nous travaillons comme nous pouvons, que personne ne nous dicte comment travailler. Nous nous attelons à la rupture, mais il ne s'agit pas d'une rupture de pugilat. Ce n'est pas prendre la hache et tout casser », se défend Niasse d'habitude peut porter sur les débats par presse interposée.

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 88

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité