Journalbic

Politique

Mohammed Boun Abdallah Dionne: « Nous laissons à l’opposition le “ministère de la parole et de la critique“ »

aadione

Le gouvernement du Sénégal est résolument dans le temps de l’action. C’est le Premier ministre du Sénégal, Mohammed Boun Abdallah Dionne qui l’indique dans les colonnes de l’Observateur. Selon le chef du gouvernement, l’objectif principal du régime est d’atteindre les résultats qu’il s’était fixés. Maintenant, si l’opposition l’opposition reproche au régime de ne faire que parler sans agir, Dionne indique qu’elle est dans son rôle.
« Quand le président Macky Sall proclame, avec une fierté pour nous tous, que nous sommes résolument dans le temps de l’action pour un Sénégal de tous et un Sénégal pour tous, c’est que nous ne sommes mus que par le culte du résultat. La critique est aisée, mais l’art est difficile, dit-on. Nous leur laissons donc le « ministère de la parole et de la critique ». Encore que la parole citoyenne reste vitale pour la démocratie », a dit le Premier ministre dans l’Observateur

Add a comment

Affichages : 37

Thiès: Malick Gackou et Alioune Sarr se « donnent en spectacle… »

aakil

Alioune Sarr et Malick Gakou ont failli se frotter à Sessène, fief du ministre du Commerce. En tournée politique, le président du Grand parti s’est rendu dans le Diobass, seulement, le ministre Alioune Sarr, responsable départemental de l’Alliance des forces de progrès était sur les lieux. Ils ont évité le pire, hier, à Diobass où ils étaient en tournée politique, raconte l’Obs.
Alioune Sarr s’est rendu à pied à son village natal Sessène, après avoir tenu un meeting au village de Baback. Seulement, Malick Gakou tenait un meeting de clôture de sa tournée dans la même localité, à 200m de la maison du ministre du Commerce.
« Cette société a décidé d’investir en Afrique et au Sénégal, plus de 200 jeunes travaillent dans cette exploitation agricole« , se félicite Alioune Sarr, devant ses partisans, venus nombreux, tout en soulignant que le Diobass a bénéficié du lancement du domaine agricole communautaire. Mais aussi, il a tenu à préciser, qu’aujourd’hui, la revitalisation de la vallée du Diobass, avec le projet Barvafor, permettra de produire du riz.
Naturellement, il n’a pas manqué de se prononcer sur la présence de Malick Gakou. Selon Alioune Sarr sa commune est devenue attrayante pour les acteurs politiques et économiques devant ses militants qui invitaient le leader du Grand Parti, qu’ils appellent ironiquement « Malick Gak Gak », à d’abord construire Guédiawaye avant de sillonner le Sénégal.
« Les 67 villages du Diobass ont décidé de t’accompagner jusqu’au palais. Le Grand Parti ira à la conquête de la mairie de Niotto Diobass« , rétorquera la responsable locale du Grand Parti, Maryvonne Gning. De son côté, Malick Gakou dira n’avoir qu’une seule ambition, servir les populations, avant de préciser ne pas vendre des illusions et des rêves.

Add a comment

Affichages : 40

Moustapha Niass: « Je ne demande rien et je n’attends rien, je n’espère rien, je ne dispute rien avec personne »

aaniasso

La réunion des leaders de Benno Bokk Yaakaar a été encore une occasion pour Moustapha Niass de réaffirmer qu’il n’était candidat à rien du tout. Le président de l’Assemblée nationale indique cependant être toujours à disposition pour servir et essayer de mener des missions qui lui seraient confiées.

« Si on a besoin de moi pour une mission, je peux encore tant que je vivrai, peut-être, essayer. Mais, je ne demande rien et je n’attends rien. Je ne suis candidat à rien. Ni au niveau national ni au niveau international », a dit le patron de l’Alliance des forces du progrès dans Vox Populi.

La deuxième personnalité de l’État a poussé le bouchon un peu plus loin en précisant davantage son propos. « Je ne demande rien et je n’attends rien, je n’espère rien, je ne dispute rien avec personne. Maintenant, si mon pays a besoin de moi pour une mission donnée, je peux accepter d’assumer cette mission-là. Mais, encore une fois, je ne cherche rien. »

Add a comment

Affichages : 34

Les amis de Khalifa lancent Initiative 2017

aakhaf

Initiative 2017 est né. Pour une coalition électorale de l’opposition, les maires de la coalition Taxawu Dakar et leurs alliés ses partisans ont lancé samedi, 21 avril, le groupe en soutien à Khalifa Sall, emprisonné depuis le 7 mars.
Pour Moussa Tine, leader de l’Alliance Penco, « Khalifa Sall voulait lancer une initiative tendant à regrouper toutes les forces vives de ce pays autour d’une liste unique de l’opposition ». Il estime que « sans une liste unique, on ne peut pas avoir une majorité à l’Assemblée nationale ».
Cheikh Bamba Dièye abonde dans le même sens. «Il est clair que l’opposition doit se réunir pour former la liste la plus crédible pour qu’elle aille à l’Assemblée nationale défendre dignement les intérêts du Sénégal ». Le maire de Dieuppeul Derkhlé, Cheikh Guèye, a promis quant à lui de rester « debout jusqu’en 2019 pour faire de Khalifa Sall le Président du Sénégal ».
La rencontre a enregistré la présence de Seynabou Wade, Idrissa Diallo, Aminata Diallo, Barthélémy Dias et même l’artiste Ouza Diallo. Seule absence, Me Aïssata Tall Sall.

 

Add a comment

Affichages : 32

Macky Sall tance « Y en a marre » : « On hiberne pendant quatre ans (…) et on pense qu’on va soulever les montagnes »

aahy1

Le Chef de l’Etat Macky Sall lors de la réunion avec les leaders de Benno n’a pas manqué de lancer une pique aux « y en marristes ».
Il évoquait le niveau d’endettement du Sénégal lors qu’il a eu une petite pensée pour la bande à Fadel Barro. « On hiberne pendant quatre ans, à la veille des élections, on se réveille, on fait du tintamarre et on pense qu’on va soulever les montagnes. C’est par le travail méthodique, rationnel et l’occupation du terrain de façon permanente qu’on arrive à convaincre les Sénégalais, mais pas par la guerre médiatique et surtout le terrorisme verbal » leur a-t-il lancé.

Add a comment

Affichages : 133

Journalbic.com

Top Desktop version