Journalbic

Politique

Assane Dioma NDIAYE « violations répétées des droits de Khalifa Sall »

khalifa sall assane dioma ndiaye

La Ligue sénégalaise des droits de l’homme (Lsdh) continue de dénoncer des « violations répétées des droits de Khalifa Sall », actuellement détenu à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Dakar depuis mars dernier. Ayant relevé quelques violations comme, entre autres, « la privation du droit de faire campagne et celle du droit de vote, la restriction des droits à la visite et obstruction à des détenteurs de permis régulièrement délivrés par le juge d’instruction en charge du dossier », Assane Dioma Nidaye, le président de la Lsdh réclame aujourd’hui la libération du maire de Dakar.
Il a haussé le ton pour plaider « une levée d’office du mandat de dépôt concernant le député Khalifa Sall ». « La Ligue sénégalaise appelle les autorités judiciaires à garantir les droits fondamentaux qui lui sont reconnus ainsi qu’à toutes les personnes sous le coup d’une procédure judiciaire et bénéficiant d’une présomption d’innocence. Elle rappelle enfin, à qui de droit dans une optique d’alerte, que conformément à la Constitution, la souveraineté nationale appartient au peuple qui l’exerce par le biais du suffrage direct ou indirect
et que toutes les personnes investies d’un mandat issu du suffrage universel doivent être mises dans les conditions d’exercer pleinement leurs prérogatives sauf déchéance légale », a déclaré l’avocat dans un communiqué parvenu à Seneweb. « De simples indices ou présomptions graves et concordantes base de l’inculpation du maire de Dakar Khalifa Ababacar Sall en l’absence d’une culpabilité avérée et reconnue ne sauraient anéantir un mandat représentatif librement consenti par les citoyens dans le cadre d’élections républicaines », plaide Me Assane Dioma Ndiaye.

Auteur: Youssoupha MINE

Add a comment

Affichages : 147

Caisse d'avance : ceux sont les avocats de Khalifa SALL qui bloquent le dossier

 

khalifa sall juge octobre
Si ça ne dépendait que du procureur, Khalifa Sall et Cie, qui sont impliqués dans l’affaire de la Caisse d’avance de la mairie de Dakar, seraient déjà devant un tribunal. Le chef du parquet aurait bouclé le dossier et ne serait confronté, pour aller en procès, qu’à l’obstacle que constituerait la défense.
«Ce sont les avocats de Khalifa Sall eux-mêmes qui bloquent ce dossier.

Add a comment

Moussa Sy, maire des Parcelles Assainies : « La Crei devrait convoquer Amadou Ba »

moussa sy amadou ba

S’il y a une personne qui devrait aller à la Cour de répression de l’enrichissement illicite(CREI), c’est bien le ministre des Finances, Amadou Ba. Ces propos sont du Maire des Parcelles Assainies, Moussa Sy.


Invité de la Rfm, Moussa Sy n’a pas loupé son rival aux Parcelles pour ces prochaines élections législatives. Selon lui, Amadou Ba devrait subir le même sort que l’ancien Directeur du Cadastre, Tahirou Ndiaye. « De 2004 à nos jours, il ne peut pas amasser

Add a comment

Une plainte contre l'Etat du Sénégal par Y en a marre, la société civile ...

yen a marre legislatives plainte

Y en a marre, la Raddho, Amnesty International Sénégal et plusieurs autres organisations de la société civile, ont décidé de déposer une plainte contre l'État du Sénégal devant la Cour de Justice de la Cedeao. Une plainte pour dénoncer les manquements qui ont jalonné le processus électoral ayant abouti au législatives du 30 juillet.

Add a comment

Législatives 2017: Le PUR conteste les résultats et se dit premier parti de l’opposition

pur

Le Parti de l’unité et du rassemblement (PUR) a tenu une conférence de presse, ce lundi, à l’université du Sahel. Le leader Issa Sall, en se basant sur des calculs, estime que son parti n’est pas quatrième mais premier à l’issue des élections législatives.



Abdoul Mbaye : «Si Wade avait été absent de cette campagne, on aurait vu pire»Sélectionné pour vous :
Abdoul Mbaye : «Si Wade avait été absent de cette campagne, on aurait vu pire»

En ces élections législatives de 2017, le PUR est sans doute le parti qui a surpris le plus. Méconnu de beaucoup de Sénégalais, cette formation a réussi une percée en se positionnant quatrième après la publication des résultats. Pour la tête de liste Issa Sall, son parti est premier.

Add a comment

Journalbic.com

Top Desktop version