20 10 2014
Bannière
Accueil Les communes d'arrondissement

Archives

L’acte III garantira une meilleure gestion et une planification du développement local {ADL}

Le Bureau d'analyses macro-économiques de l'Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA/BAME), en partenariat avec le Pôle pastoralisme et zones sèches (PPZS), a organisé la 20ème conférence des ‘’Mardis du BAME’’, à l'Auditorium du Pôle de recherches de Hann PRH. Cette conférence avait  pour thème : ‘’L'acte 3 de la décentralisation : enjeux, contenu et controverses’’. Elle a abordé aussi le processus de formulation de l'Acte 3 de la décentralisation ainsi que ses implications sur le pastoralisme et le foncier. [Dans le cadre de l’Acte 3 de la décentralisation, l’Agence de Développement Local veut, selon son directeur général. M.Malal Camara, renforcer les moyens d’actions des collectivités locales et la capacité de financement de leurs différents programmes pour un développement économique «assez performant].

 
Idrissa Seck encore dans la galère : la poisse ne le lâche pas d’une semelle

Qu’arrive-t-il au parti d’Idrissa Seck ? Il est rentré dare-dare de Paris pour mettre fin à la Saignée de Rewmi qui voyait plusieurs membres quitter la barque, il tombe sur un os et se fait une entorse. Entretemps la presse se délecte d’une rumeur sur sa propre transhumance confrérique de Tivaouane à Touba. Ensuite le drame qui afflige son chargé de la Com, Thierno Bocoum qui perd son enfant dans des conditions tragiques. Et aujourd’hui c’est le patron de Rewmi aux Etats-Unis qui a jeté l’éponge.

 
Pour une occupation beaucoup plus organisée de l’espace dakarois: Le PNU est lancé

Dans un souci d’apporter sa contribution à l’amélioration de l’environnement urbain, ‘’le gouvernement du Japon entend soutenir les efforts du gouvernement du Sénégal dans sa stratégie de planification et de gestion du développement des villes au Sénégal’’. C’est dans se sens qu’un séminaire de lancement du projet de révision du Plan directeur d’urbanisme de Dakar Horizon 2025 a eu lieu ce lundi, dans la commune de Ngor-Almadies. La rencontre est organisée par la Direction de l’urbanisme et de l’architecture (DUA) et l'Agence de japonaise de coopération internationale (JICA). Le projet de révision du Plan directeur d’urbanisme de Dakar Horizon 2025, d’une durée de 18 mois, sera mis en œuvre dans la région de Dakar par la DUA avec l’appui de la JICA. Il vise à ‘’optimiser la planification de l’agglomération dakaroise pour une occupation concertée, rationnelle et harmonieuse de l’espace’’.

 
Macky Sall promet l'amélioration du statut des élus locaux

Le président de République, Macky Sall, a promis, lundi à Dakar, l'amélioration du statut des élus locaux dans l'exercice de leur mandat, insistant sur la nécessité d'un renforcement de leurs capacités. "Je veillerai donc, personnellement à l'amélioration du statut des élus locaux dans l'exercice" de leurs mandats, en matière de disponibilité, de protection sociale et de régime indemnitaire, a dit Macky Sall.Il intervenait à l'ouverture d'une concertation nationale avec les exécutifs locaux du Sénégal, dans le cadre de la mise en œuvre de l'Acte 3 de la décentralisation.

 
Vote du budget de la ville de Rufisque: Deux factions rivales sur le ring du conseil municipal

Le consensus appelé par le maire Daouda Niang n’aura pas lieu au niveau de la ville de Rufisque. Hier, à l’occasion de la première session du conseil municipal, les lignes de fracture se sont dessinés  entre les conseillers proches de l’actuel maire et ceux favorables à la coalition Avenir dirigée par le maire sortant Badara Mamaya Sène. L’adoption des propositions de commissions a été la première pomme de discorde entre les deux factions. Les débats au conseil municipal de la ville  de Rufisque  promettent  d’être houleux  pendant  la durée  du mandat de l’actuelle  équipe  dirigée par le libéral Daouda Niang.

 
TAMBA - Gestion «patrimoniale» de Bilali Bâ à Makacolibantan :

La nouvelle équipe municipale «scandalisée»

La nouvelle équipe municipale de Makacolibantan qui s’est déplacée à Tamba se dit «scandalisée» et «stupéfaite» par la gestion «gabegique» et «patrimoniale» de l’équipe sortante qu’elle compte dénoncer avec force et énergie. Pour les nouveaux élus, la gestion du président du conseil rural, devenu commune, est «catastrophique».Mamadou Gassama, premier adjoint au maire affirme : «Ce que nous avons constaté après seulement quelques jours d’installation est inimaginable. Bilali Bâ a pillé l’institution. Du bétail mis en fourrière, en passant par les 32 tonnes de ciment destinées à la construction de latrines familiales, jusqu’aux vivres donnés par Caritas et détournés à d’autres fins, rien n’a été épargné par son l’ancienne équipe. Tout a été ruiné.»

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 64

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité