21 12 2014
Bannière

Actualité Sportive

30 mois de pouvoir-Macky traque, mate, interdit et accuse: Lente descente vers la dictature

Qui aurait qu’après 30 mois de pouvoir, Macky Sall serait à ce stade ? Quand les Sénégalais le votaient le 25 mars 2012, c’était pour une rupture totale d’avec les pratiques antérieures. Mais 2 ans et demi plus tard, le pays stagne.


Lire la suite...
Accueil

Archives

Les prisonniers de Rebeuss s’opposent à la libération de Karim Wade : un conflit d’intérêts
Écrit par Mobel Sirah Ba   
Vendredi, 19 Décembre 2014 10:37

Au moment où ses parents, ses amis, ses fidèles et sympathisants prient pour que Karim Wade sorte de la prison forteresse de Rebeuss ou l’Etat l’a embastillé, les prisonniers de longue durée prient pour que Karim Wade ne sorte jamais de prison : ils mangent bien et sont bien traités depuis que le fils de Wade y est incarcéré. Chacun prie pour sa chapelle et pour la longévité de ses avantages. Et les prisonniers de Rebeuss ne sont pas en reste. Ces derniers sont traités comme des princes depuis que Karim Wade est un pensionnaire de la cité dite des « 100 mètres ».

 
Arcelor Mittal-Etat du Sénégal: Pourquoi l'AJE a refusé de s'exécuter ?
Écrit par Die Ba   
Vendredi, 19 Décembre 2014 10:13

Outre le fait que l’Etat du Sénégal se soit contenté de 75 milliards contre 2500 milliards de F CFA, c’est la question que se posent les libéraux à savoir le rôle de l’Agent Judiciaire de l’Etat (AJE) dans l’accord entre Arcelor Mittal et le régime en place. Il ressort que cette dernière, Aïssé Gassama Tall a refusé de s’exécuter. En effet, le litige entre l’Etat du Sénégal et le groupe sidérurgique aurait dû prendre fin en mai, à l’issue de la signature de l’accord.

 
Sénégal-Education-Management : Plaidoyer de partage d’expériences en GRH
Écrit par M.S   
Vendredi, 19 Décembre 2014 09:43

{En règle générale, on s’est rendu compte que les structures travaillent de manière cloisonnée. Il est donc important de pouvoir harmoniser les procédures, car (…) cela ne sert à rien d’avoir des systèmes qui ne se parlent pas. Il faudrait jeter des passerelles entre les différents systèmes et mettre en cohérence tout un dispositif}, a soutenu, le directeur général du Bureau organisation et méthode, Ibrahima Ndiaye. S'exprimant à la clôture d'un atelier national de partage de deux jours sur l’expérience de renforcement de capacités en gestion des ressources humaines dans le secteur de l’éducation et de la formation, il a rappelé que ''l’administration constitue une seule et même administration''.

 
700 millions versés aux collectivités locales : Khalifa Sall dément l’Etat et bande les muscles
Écrit par Die Ba   
Vendredi, 19 Décembre 2014 09:38

Le maire de Dakar, Khalifa Sall – convaincu que le régime de Macky Sall est décidé à continuer à lui mener la vie dure – ne compte se laisser faire. Il l’a réaffirmé hier, en marge du lancement des festivités marquant le centenaire de la commune de Médina, qui a eu pour cadre la Maison de la culture Douta Seck, en présence du ministre Mbagnick Ndiaye, de l’édile de ladite localité, Cheikh Ahmadou Bamba Fall, et de l’ambassadeur de Chine. Sans citer personne, Khalifa Sall, déterminé à en découdre avec ses pourfendeurs, s’est voulu on ne peut plus clair : «Personne ne peut nous empêcher de faire notre travail». A en croire le premier magistrat de la ville de Dakar, il va aller jusqu’au bout de sa logique, en faisant ce pourquoi les populations de la capitale sénégalaise lui ont fait, de nouveau, confiance, pour 5 ans encore.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

BIC TELEVISION

Publicité

Commentaires

Sondage

Peut-on encore sauver l'année scolaire 2012

(27 votes)

55.6%
18.5%
25.9%

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité