21 08 2014
Bannière

Actualité Sportive

Locales 2014 : Les politiques proposent, le peuple dispose

Les élections locales de ce 29 juin 2014 ont été une nouvelle leçon de démocratie sénégalaise, mais aussi un message fort adressé à la classe politique. Les politiques proposent, le peuple dispose. Serait-on tenter de dire. En effet, le peuple souverain a encore prouvé, une fois de plus, avec les élections locales de  ce 29 juin, qu’il était seul maître de son destin. Après des mois de précampagne, deux semaines de campagne avec les coups bas, les coups de feu et les scènes de violences notés au cours de ces joutes électorales, au finish, la démocratie a été le seul et unique  vainqueur. Cette maturité des passagers du bateau Sénégal, à élire, a fini par devenir une marque de fabrique, reconnue et certifiée à travers le globe.


Lire la suite...
Accueil

Archives

Le temps est venu de rendre effectifs le protocole de Maputo (AJS)
Écrit par M.S   
Mercredi, 06 Août 2014 09:10

Un atelier de deux jours (5 et 6 aout), à l’initiative de l’Association des juristes sénégalaises (AJS),, en collaboration avec l’association kenyane ‘’Egalité maintenant’’ et la Coalition du mouvement de solidarité pour les droits des femmes africaines (SOAWR), s’est ouvert ce mardi dans la commune d’arrondissement de Sacre cœur. La rencontre porte sur le Protocole de Maputo de la Charte africaine des droits de l'homme et des peuples, relatif aux droits des femmes en Afrique. La présidente de l’Association des juristes sénégalaises (AJS), Fatou Kiné Camara, a souligne que.[ Au niveau africain, la parité est garantie par le Protocole à la Charte africaine des droits de l’homme et des peuples relatif aux droits de la femme en Afrique, qui a été adopté à Maputo (Mozambique) en 2003 par les chefs d'Etat et de gouvernement de l’Union africaine, expliquent les juristes sénégalaises].

 
Sénégal-Francophonie-Genre Mariama Sarr invite les femmes à s’engager dans le développement
Écrit par P.A.S   
Mercredi, 06 Août 2014 09:07

Le ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfance, Mariama Sarr, a invité, mardi à Dakar, les différents groupements de femmes venus de plusieurs régions du Sénégal à œuvrer pour la paix en Casamance en vue d’asseoir un développement. ‘’Nous les femmes avons compris aujourd’hui que la clé de la paix, de la réussite et du développement est entre nos mains. Et nous devons nous mobiliser, nous engager pour la paix en Casamance et dans tous les foyers de tension dans le monde’’, a-t-elle dit. Mariama Sarr procédait à la clôture de la cérémonie d’installation du Comité ad hoc chargé des travaux pour la participation des femmes au XVe Sommet de la Francophonie, ouverte ce mardi.

 
Procès Karim Wade: Le bâtonnier menace les avocats auteurs de dérapages
Écrit par X.N   
Mardi, 05 Août 2014 13:14

« Le procès ouvert par devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) le jeudi 2014 a donné lieu à divers incidents dont certains propos échangés entre avocats me poussent à intervenir une deuxième fois, pour mettre en garde les uns et les autres sur les risques auxquels ils s’exposent », a lancé le Bâtonnier . Me Ameth Ba souligne que manifestement son «appel à la retenue et à la responsabilité ne semble pas été entendu par tous». «Des conférences de presse sont tenues sans autorisation du bâtonnier, comme si le procès se déroulait simultanément devant la CREI et par médias interposés», s’est-il désolé.

 
Aliou Sall et Aboulaye Thimbo à la tête de nouvelles communes :
Écrit par L.Q   
Mardi, 05 Août 2014 09:54

Pikine et Guediawaye, dans l’attente des réalisations promises

Les élections locales passées, les populations avec leurs nouveaux maires des différentes communes d’ar­rondissement attendent avec impatience des résultats concrets, pour le développement de leur localité. A Guédiawaye, le frère du président de la République avait juré que son ambition était de changer la ville. Dans son programme, Aliou Sall  avait tenu à assurer qu’une politique de développement serait mise en place. Parmi ces projets, Aliou Sall avait indiqué que sur les 7,5 km du littoral, où se construit actuellement la Route nationale menant vers Tivaouane Peulh, «des hôtels et édifices publics seront construits avec l’appui de partenaires. Un programme d’infrastructures va être mis en place».  Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, Aliou Sall avait ajouté : «Des solutions pour l’emploi des jeunes seront aussi étudiées et appliquées pour permettre leur de trouver un emploi. Sans oublier mes amis artistes pour qui un projet de construction d’une salle de grand théâtre est aussi mûri pour le département. Sans oublier l’éclairage public, l’insécurité etc.»

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

BIC TELEVISION

Publicité

Commentaires

Sondage

Peut-on encore sauver l'année scolaire 2012

(26 votes)

53.8%
19.2%
26.9%

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité