31 01 2015
Bannière

Actualité Sportive

34 mois de pouvoir-Macky traque,mate,interdit, chasse et accuse: Lente descente vers la dictature

Qui aurait qu’après 34 mois de pouvoir, Macky Sall serait à ce stade ? Quand les Sénégalais le votaient le 25 mars 2012, c’était pour une rupture totale d’avec les pratiques antérieures. Mais 2 ans et demi plus tard, le pays stagne.


Lire la suite...
Accueil

Archives

Pourquoi le DG des Douanes refuse de donner des chiffres…Les recettes chutent dangereusement
Écrit par Sidy Niang   
Vendredi, 30 Janvier 2015 06:58

Le 26 janvier dernier c’était la journée internationale de la Douane. Et lors de cette journée, toutes les Douanes du monde entier montrent leur capacité à combattre la fraude mais aussi leur efficacité dans l’économie de leur pays en donnant des chiffres des recettes douanières. La tradition a été respectée au Sénégal en 2013 avec l’ancien Directeur Elimane Saliou Gningue. Mais cette année, les Douanes sénégalaises étaient incapables de produire des chiffres. Et pourtant Le nouveau DG de la Douane, Pape Ousmane Guèye est venu dans les mêmes conditions que son prédécesseur. On  va vous montrer pourquoi le DG refuse de donner des chiffres.

 
Le PAGS ‘’contribue au renforcement des capacités de bonne gouvernance’’
Écrit par M.S   
Vendredi, 30 Janvier 2015 06:49

Le directeur de cabinet du ministre de l'Intégration africaine, du NEPAD et de la Promotion de la Bonne gouvernance, Massamba Sène, a rappelé que le PAGS est une initiative qui vise le "renforcement des capacités de Bonne gouvernance" du Sénégal. Il présidé la cérémonie, ce jeudi après midi, l’installation du Comité de pilotage du Programme d’appui à la gouvernance au Sénégal (PAGS/GPAO). Le comité de pilotage est composé de 15 membres issus de structures étatiques et non-étatiques (OFNAC, Direction de la planification, association des élus locaux, etc.), de la société civile, ainsi que des partenaires techniques et financiers tel que le PNUD.

 
Mairie de la Médina : La gestion de Bamba Fall décriée
Écrit par Tété Diatta   
Vendredi, 30 Janvier 2015 06:47

Le maire de la commune de Médina, Bamba Fall, est dans des eaux troubles. Les jeunes du Collectif pour la défense de la Médina lui reprochent une mauvaise gestion de la mairie qui résume, à les en croire, à une "bamboula qui ne dit pas son nom". Le porte-parole du collectif, Pape Daouda Dène révèle, que le Conseil municipal est à peine installé qu'on découvre l'existence de beaucoup de salariés fictifs. Il dénonce la gestion nébuleuse" remarquée dans la gestion des fonds de 500 millions francs Cfa en provenances des Sénégalais installés en Italie et des 12 millions décaissés pour les Cases des Tout-petits Mame Dabakh et Birame Sassoume Sy.

 
" J’espère que le cahier de doléances des femmes sera traduit en actes concrets "(S.Diop)
Écrit par M.S   
Vendredi, 30 Janvier 2015 06:33

Un forum national des femmes parlementaires et des femmes à la base s’est tenu ce jeudi dans la commune de Fann-PointE. Ce conclave porte sur "l'interaction entre les femmes parlementaires et les femmes à la base pour une meilleure prise en compte des préoccupations féminines, la rencontre est organisée dans le cadre du Programme d'accompagnement parlementaire et d'engagement citoyen en partenariat avec l'USAID, l'Assemblée nationale et le Réseau Siggil Jiggén. Venu présider la rencontre, la vice-présidente de l'Assemblée nationale, Awa Guèye, assure que le cahier de doléances qui lui a été remis sera transmis aux autorités compétentes pour sa mise en œuvre.

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

BIC TELEVISION

Publicité

Commentaires

Sondage

Peut-on encore sauver l'année scolaire 2012

(29 votes)

58.6%
17.2%
24.1%

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité