17 09 2014
Bannière
Accueil Economie Tourisme : Le Sénégal n’attire plus les touristes.

Archives

Tourisme : Le Sénégal n’attire plus les touristes.

tourisme« Nous lançons un cri du cœur, nous avons un secteur qui va être sinistré si on y prend garde ». Tels sont les propos de Racine Sy, président de la FOPITS (fédération des organisations patronales de l’industrie du tourisme du Sénégal), lors de la conférence de presse organisée pour parler entre autres sujets du bilan de l’organisation du salon TICCA 2010.
Les patrons de l’industrie touristique ont dressé un tableau sombre de leur secteur, qui est pourtant considéré comme le levier économique qui participe largement à l’économie nationale. De plus de 300 milliards  par an, le tourisme Sénégalais ne fait plus de recettes importantes, du fait que la destination Sénégal n’est plus prisée et ne vend plus qu’auparavant. Pour Mr Sy, « il faut que l’Etat organise les états généraux du tourisme », car «  c’est un véritable vecteur de croissance économique malgré sa marginalisation par les autorités ».

C’est pourquoi Thierno Lô, Ministre de tutelle, a réussi un grand coup en organisant le premier salon du tourisme qui a pu réunir au Sénégal toutes les sommités mondiales de cette filière, a-t-il affirmé devant les journalistes.


Avec les coupures intempestives de l’électricité, plus de 35 millions de surcoût sont venus s’ajouter aux nombreuses dépenses, pour l’achat de carburant pour faire fonctionner les groupes électrogènes, et dans ce registre «  il faut que l’Etat nous y aide en rétablissant d’urgence le courant », ont lancé les responsables de ce secteur. Un autre problème est évoqué avec l’érosion côtière qui fait fuir les promoteurs installés sur le littoral.
Dans le contexte de bâtir les bases d’un renouveau du tourisme, « nous invitons l’Etat à respecter ses engagements de réduire la TVA de 18 à 10%, comme promis par le Premier Ministre de l’époque, Macky Sall en 2004, et nous espérons que dans la loi des finances de cette année, son application puisse être effective, comme le Ministre de l’économie et des finances l’aurait promis », a déclaré le président de l’organisation patronale. En évoquant leur projet, Mr Sy dira que « la tendance est plus à fermer nos structures que d’en ouvrir d’autres ». Et pour éviter cela,  « l’Etat est invité à apporter une subvention conséquente dans ce secteur qui commence à battre de l’aile, et une allocation financière pour que le Sénégal enregistre plus d’un million de touristes par an », avant de fustiger enfin la réouverture sans délai du bureau de Paris, car la France fournit 50%  du potentiel touristique.

Youssouf Ndiongue journalbic.

 

Commentaires  

 
0 #4 kamagra 19-08-2014 10:57
Whats up very cool site!! Man .. Beautiful .. Superb ..

I'll bookmark your website and take the feeds also?
I'm satisfied to seek out so many helpful information right here within the put up, we
need work out extra techniques on this regard, thanks for sharing.
. . . . .
Citer
 
 
0 #3 cuisine du monde 02-07-2014 21:02
Article internet énormément utile à prlpos de la cuisine du monde: http://cuisine-du-monde-entier.blogspot.fr.

J'aime moi-même les différences culinaires dans le monde.
Citer
 
 
-1 #2 Sylla Amar 15-02-2013 15:44
Effectivement, l'état pourrait intervenir ne se reste qu'en réduisant la TVA de 18 à 9% cela pourrait créer une bouffée d'air pour les futurs investisseurs.
Citer
 
 
0 #1 Sylla Amar 15-02-2013 15:39
Je suis désolé mais quand je lis ces commentaires cela me fait froid au dos.
Mon objectif serait de créer une activité au Sénégal. Je me disais vu la situation politique de certains pays du Maghreb et autres(Tunisie, Maroc, Egypte...)que le Sénégal pouvait s'en sortir mais hélas!!!!
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité