Journalbic

Economie

Quai de pêche de Goudomp: le ministre Momar Gueye, a posé la première pierre

sss

C’est une première dans le Balantacounda. La commune de Goudomp située dans le département de Sédhiou, va abriter l’un des « plus modernes quais de pêche » de la localité sud du Sénégal. C’est en prélude à ce fructueux projet que, Mr Momar Gueye, ministre de la pêche et de l’économie s’est déplacé lui-même hier sur les lieux, pour procéder à la pose de la première pierre.

Ce projet estimé à 200 millions de FCFA va désenclaver toute la zone du Balantacounda en termes de revenus et de développement à tous les niveaux. Pécheurs, mareyeurs, transformateurs de produits halieutiques, bref tous les acteurs de la pêche, ont applaudi des deux mains.
La cérémonie de pose de la première pierre, a été l’occasion pour les représentants de ces différentes branches d’activités d’exposer leurs doléances en terme d’équipements et d’infrastructures notamment l’implantation d’usines de productions de bagues de glaces.
Ce quai de pêche devra, dés sa finalisation, résoudre les problèmes de sous-développement qui frappent tout le Balantacounda, cette belle zone frontalière à la Guinée Bissau dans le département de Sédhiou.

Add a comment

Affichages : 105

3 milliards de la Lonase: Non-lieu pour Bougane Gueye Dany et Seynabou Wade, Baïla Wane indexe Me Wade

wwade

Dans une de ses éditions, le journal Libération révélait  que l’ancien directeur général de la Loterie nationale sénégalaise (Lonase) avait bénéficié d’un non-lieu dans l’affaire dite de détournement présumé portant sur 3 milliards FCfa. Nos confrères de revenir sur cette affaire avec de nouvelles révélations. Figurez-vous que l’ancien président, Abdoulaye Wade est le principal mis en cause dans cette affaire, comme en atteste l’ordonnance de non-lieu rendu par le juge Samba Sall.

D’après l’ordonnance de non-lieu rendu par le juge du premier cabinet en faveur de Baïla Wane et de ses co-inculpés, il apparaît clairement que le compte à l’International commercial bank (Icb) avait été autorisé sur instruction de l’ancien Président de la République qui se serait servi de cette argent afin de financer ses activités politiques, mais aussi, faire bénéficier de ses militants de certains avantages.

Pour rappel, suite à une demande, auprès du procureur de la République, du président du Conseil d’administration de la Lonase, d’ouverture d’une information judiciaire, l’examen des pièces et notamment les relevés détaillés obtenus à la banque Icb avait permis d’identifier des transactions suspectes. Baïla Wane, tentant de se justifier affirmait: « J’ai ouvert le compte sur la seule volonté de Abdoulaye Wade et les dépenses se faisaient en fonction de ses instructions. »

Face aux enquêteurs, Mamadou Tafsirou Barry, commissaire aux comptes de la Lonase confiait avoir tenté, voir même refuser de certifier les comptes de la Lonase. Il aurait même tenté de dénicher des explications sur le fonctionnement de ce compte, en vain. Et ce serait grâce à un contrôle de l’Ige qu’il aurait obtenu des détails sur le compte. De son côté, Papa Victor Diop, ancien directeur financier et comptable de la Lonase, de préciser n’avoir jamais ouvert de compte dans ladite banque pour la société.

Selon lui, il n’a jamais été mis au parfum, malgré qu’il soit le seul à être habilité à gérer la trésorerie de la Lonase en ouvrant des comptes, en orientant des versements et en effectuant des dépenses. Et il ne s’arrête pas là dans ses révélations, il confie avoir été démis de ses fonctions par Baïla Wane suite à des remarques justifiées qu’il aurait fait à ce dernier sur ce qu’il pensait être des irrégularités.

Du côté de la banque, la directrice des affaires juridique, Coumba Betty Camara révèle que la banque ne recevait jamais de relevé de compte. Aussi, entre 2006 et 2009, 42 ordres de virement variant entre 10 et 5 millions ont été émis, à la date du 24 août 2009; un montant de 3,1 milliards de FCfa a été retiré de ce compte au profit de personnes morales ou physiques n’ayant aucun lien avec la Lonase.

Et parmi les inculpés, Bougane Gueye Dany qui déclarait que c’est Baïla Wane en personne qui a payé, à partir du compte, la somme de 40 millions FCfa pour la mise en disposition de panneaux publicitaires pour la campagne de Me Wade, en 2007. Inculpés pour association de malfaiteurs, de faux et usage de faux en écriture publiques authentiques et de détournement de deniers publics portant sur la somme de 3,1 milliards de FCfa, le doyen des juges a finalement prononcé le non-lieu au profit de Baïla Wane, Bougane Gueye Dany, Seynabou Wade, suite à un désistement de la Lonase, sur le dossier.

Add a comment

Affichages : 110

Journée nationale de l’Elevage 2016: les jeunesses apéristes de Podor sonnent la mobilisation…

pod

En prélude à la 4ème Edition de la Journée nationale de l’Elevage prévue, le 08 décembre 2016 à Ndioum, les jeunes partisans du président de la République du département de Podor ont fait face à la presse pour, disent-ils, s’entretenir sur les préparatifs de cet événement. Mohamadou Diallo, responsable de l’Apr dans la commune de Méry et non moins, leader local de la Convergence des Jeunesses Mackystes (Cojem), et ses camarades sont en plein dans les préparatifs pour un accueil triomphal de leur mentor politique.
«Nous sommes là pour vous parler d’un événement qui a fini par se tailler une place de choix dans l’agenda des grandes journées nationales, à savoir, la journée nationale de l’Elevage dont notre département , particulièrement la Commune de Ndioum a l’honneur d’abriter. Nous nous félicitons de cette mesure du président Macky. Elle est une marque de confiance et de considération à l’endroit de toutes les populations du Fouta en général et du département de Podor en particulier», a lancé le chargé de mission au ministère de la Jeunesse de l’Emploi et de la construction citoyenne.
Et M. Diallo d’inviter: «Nous lançons à tous les jeunes de notre localité à gagner le pari de la mobilisation. Nous réaffirmons notre engagement auprès de son Excellence Monsieur le président de la République qui a fait beaucoup d’efforts pour le département de Podor. J’en veux pour preuve, le désenclavement de l’Ile Amorphil, la route Richard-Toll Ndioum sans oublier les nombreux soutiens accordés aux acteurs de l’élevage».
Au terme de son face-à-face avec les journalistes, le chef de file de la Cojem de Podor invite tous les responsables locaux à s’aligner derrière le coordonnateur départemental, M. le ministre Abdoulaye Daouda Diallo qui, à l’en croire, est en passe de « dépenser des trésors d’énergie pour la massification du parti présidentiel dans cette partie du Fouta ».

Add a comment

Affichages : 26

Adama Gaye explose le Cos-Petrogaz qu’il qualife « d’instrument de blanchiment des deals qui compromettent nos ressources naturelles »

sarap

Pour une réaction salée en voila une… Adama Gaye n’a pas mâché ses mots pour exprimer son sentiment suite à la mise en place du Cos-Petrogaz par le président Macky Sall. Sur sa page facebook on peut lire cette déclaration….

«Macky Sall a constitue son Cos-Petrogaz comme si nous sommes des demeurés prêts à accepter cet instrument de blanchiment des deals déjà faits, et qui compromettent nos ressources naturelles en les faisant passer au profit d’une bande de copains-criminels. Nous ne sommes pas dupes et ne voulons pas de ce nouveau machin créé par un régime ayant déjà inventé des centaines de sigles pour masquer son incurie pendant que le peuple se meurt.»

Avant de poursuivre : «NON au COS-PetroGaz. Nous parlons de PetroTimSall et du reste. Enfin qu’on nous dise ou l’un des deux responsables de ce machin a-t-il obtenu son diplôme de Polytechnique. Y’a plus de masla. Nous demanderons a l’Ecole Polytechnique de se démarquer publiquement d’une arnaque —-pas de silence autour des imposteurs! Quiconque pense pouvoir s’en tirer par des entourloupes se trompe lourdement: nous ménerons les investigations et porterons plainte contre les escrocs qui s’imaginent que la couverture de Macky suffit. C’est fini cette ère. Nous, peuple, prenons notre destin en mains….La chute de Jammeh devrait servir de leçons aux «dictateurillons».«

Add a comment

Affichages : 40

Lutte contre la corruption:l’Ofnac aiguise ses armes

ofnakkL’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac) arme ses enquêteurs à mieux cerner le phénomène de la corruption et la fraude dans ses dimensions comptables et financiers. C’est l’objectif d’un atelier de deux jours organisé par les services de Madame Seynabou Ndiaye Diakhaté.
Pour Madame Seynabou Ndiaye Diakhaté, la présidente de l’institution, une parfaite maîtrise des textes, principes et normes comptables demeure la base de leur activités de contrôle, d’audit et de vérifications D’où l’enjeu d’une bonne maîtrise de ces fondamentaux. A l’issue de ces deux jours de travaux, ces enquêteurs de l’Ofnac pourront cerner tous ces facteurs et procéder aux choses sérieuses.

Add a comment

Affichages : 31

Journalbic.com

Top Desktop version