29 11 2014
Bannière
Accueil Culture et Loisirs

Archives

7eme édition Gorée diaspora festival 2014 officiellement lancé

«Depuis 2004, nous nous retrouvons ici à Gorée dans le cadre du Gorée Diaspora Festival qui se veut un rendez-vous qui fait appel à la diversité qui prend sa source dans notre histoire, dans nos racines et qui part très souvent puisqu’on ne cesse de le répéter d’un évènement douloureux », a déclaré, ce mardi après midi, lors du lancement de la 7e édition du Gorée Diaspora Festival, Me Augustin Senghor, maire de la commune.

 
7eme édition Gorée diaspora festival 2014 officiellement lancé

«Depuis 2004, nous nous retrouvons ici à Gorée dans le cadre du Gorée Diaspora Festival qui se veut un rendez-vous qui fait appel à la diversité qui prend sa source dans notre histoire, dans nos racines et qui part très souvent puisqu’on ne cesse de le répéter d’un évènement douloureux », a déclaré, ce mardi après midi, lors du lancement de la 7e édition du Gorée Diaspora Festival, Me Augustin Senghor, maire de la commune.

 
La ligne 24 du bus se transforme en arène de lutte : le receveur prend une raclée

L’un des bus Tata de la ligne 24 qui quitte Guédiawaye pour l’Ucad a véritablement chauffé hier vers 9h 50mns. Arrivé devant le portail de l’Ucad, les passagers du bus ont été surpris par les cris qui fusaient au niveau du siège du receveur. Tout est parti en fait d’une altercation entre le receveur et certains passagers à qui il devait de la monnaie. Mais si beaucoup d’entre eux- y compris nos capteurs qui étaient dans le bus – étaient très remontés contre le receveur mal éduqué qui lançait aux usagers qu’il n’avait pas de la monnaie alors que ces derniers étaient arrivés à destination, un étudiant qui apparemment avait le sang plus chaud que les autres ne pouvait pas supporter ce comportement jugé déplacé du receveur. Alors le bus se transforma en une arène de lutte.

 
7ème Edition de Gorée Diaspora Festival, les 28-29-30 Novembre 2014:

 Un avant goût de ce que sera le Sommet de la Francophonie

Gorée de par son histoire ne pourrait ne pas se singulariser pour un événement de cette envergure. Le Sommet de la Francophonie, c’est l’aspect politique, économique, social mais aussi culturel artistique, or Gorée regorge de vestiges à même de divertir, d’animer toute l’intelligentsia ayant en partage la langue française. Histoire de prendre très tôt les devants, Me Augustin Senghor, maire de Gorée et Tidiane Camara, directeur exécutif, ont lors d’un point de presse tenu sis à l’Embarcadère annoncé le programme de cette 7ème édition de Gorée Diaspora Festival.

 
Le ministre doit payer encore les bourses: plus de 100.000 CFA à 3000 étudiants

Le ministre de l’Enseignement Supérieur, Mary Teuw Niane doit encore payer les bourses sociales. Les étudiants de l’UCAD ont réclamé, hier, par la manière forte, soit 102 000, soit 162 000 F CFA. L’avenue Cheikh Anta Diop a ainsi été bloqué juste après 17 heures. Et entre jets de pierres et tirs de gaz lacrymogènes, les embouteillages ont été monstres dans les ruelles du quartier Point E, les véhicules essayant de trouver des voies de contournement.

 
Macky dépense des milliards pour la langue française alors que les…..

Langues nationales n’ont pas de budget

Des milliards dépensés pour le sommet de la Francophonie qui va durer deux jours alors que les Sénégalais ont du mal à avoir de l’eau courante et de l’électricité. Plus de 100 milliards CFA dépensés selon nos confrères de Mediafrik. Le sommet de la Francophonie qui se tiendra les 29 et 30 novembre a montré la faiblesse des gouvernants africains qui se saignent pour faire plaisir au blanc et à sa langue. Ils dépensent des sommes énormes pour magnifier la langue française. Et pendant ce temps, ils oublient leur langue nationale. Comme Macky qui vient de créer un secrétariat d’Etat à l’Alphabétisation et aux langues nationales qui n’a même pas de budget.

 
Plus d'articles...
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 sur 25

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité