23 09 2014
Bannière
Accueil

Archives

GUINNEE CONAKRY : les ressortissants interpellent les institutions de défense

guinee-conakryAprès le vent dévastateur qui a secoué le Mali, la Guinée Bissau, les ressortissants de la Guinée Conakry, qui après un demi siècle de régime dictatorial et une transition  sanglante en septembre 2009, interpellent les institutions de défense  de droits de l’homme sur l’actuelle situation  politique qui risque de créer de nouvelles ébullitions socio- politiques selon ,Mr Souleymane Diallo porte parole des ressortissants guinéens au Sénégal. 

 

C’est dans cette lancée, qu’il déclare  « il est inacceptable, que la Guinée  actuelle, après un  mémorable  sacrifice du peuple  depuis septembre 2009 qui a abouti à la démocratie, soit remise en cause par de simples considérations partisane, politique  et ethniciste.

En tant que observateur nous avons constaté  la façon, dont le président Alpha Condé, veux, ethniciser, « malinkiser » le pouvoir  et tordre les dispositions de la constitution en sa faveur pour avoir une majorité absolue à l’hémicycle. Alseny Bah, responsable  au sein du dit collectif d’aborder :   «Le président Alpha condé   est un  grand  nostalgique du régime dictatorial , et ne parvient pas à cache  ses prétentions de patauger dans l’ancien système qui ne nous  a fait  vivre  que  déboires  et retard sur tous les points focaux de développement malgré les multiples richesses que dispose notre pays ,nous sommes et  restons  jusqu’ici , pauvre ,plus pauvre car ,le citoyen  guinéen vie du jour au jour.

Et vouloir encore, remuer les blessures qui n’ont pas encore finies de saigner, nous ne l’accepterons pas  car, souvenez- vous, cette alternance a été une hécatombe, qui a permis de souffler l’aire de la démocratie et nous allons et avons le légitime devoir de consolider cet acquis.

«Nous réclamons comme le prévoir les textes de la constitution l’organisation immédiate d’élections législatives, libres et transparentes, la démission de Louncey Camara, président de la CENI responsable principal de toutes les scandales des 1 ères tour des présidentielles  de septembre et l’audit du fichier électoral par une inclusion totale de tous les partis a-t-il confié.

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Journalbic

Adresses utiles

Presse

Publicité